Le top 5 des solutions de paiement sécurisé en ligne

Vous avez peur de vous faire pirater vos coordonnées bancaires lorsque vous achetez sur Internet ? Rien de plus normal : selon une étude révélée par le Figaro économie, plus de 9 Français sur 10 craignent que leur numéro de carte bancaire soit hacké lors de leur paiement en ligne. La majorité des acheteurs utilisent leur carte bancaire pour payer sur Internet, et cela représente 80% des moins de 30 ans. Si vous faites partie des 47 % des français qui ont des réticences à commander en ligne, voici une liste des moyens alternatifs.

Les outils pour payer en ligne en sécurité

  • PayPal est sans doute le plus connu de ces outils. Comment ça marche ? Les coordonnées bancaires sont enregistrées sur votre compte PayPal. Quand vous achetez en ligne, vous saisissez vos codes PayPal et la boutique en ligne n’a pas accès à vos coordonnées. Le point faible : les clients PayPal sont régulièrement victimes de tentatives de phishing.
  • Le concurrent de Paypal : Google Wallet lancé en 2011. L’application de Google se veut plus efficace que PayPal. Là encore, vous fournissez vos coordonnées bancaires à un tiers, ici Google – ce qui ne semble finalement pas si rassurant – et vous payez en ligne ou votre mobile grâce à vos codes.
  • Certaines banques françaises proposent des solutions et plusieurs se sont alliées pour proposer un système capable de concurrencer PayPal. La solution PayLib permet aux clients de la BNP Paribas, la Banque Postale, la Société Générale et depuis très récemment le Crédit Agricole de payer en ligne sans avoir à saisir leurs coordonnées bancaires.
  • Il existe également le système 3-D Secure mis en place par Visa et MasterCard. Il a été critiqué ces derniers temps parce qu’il est trop sécurisé ! Résultat : des boutiques en ligne l’ont désactivé car leurs clients ne réussissaient pas à finaliser leur achat.

La solution pour ne prendre aucun risque : les cartes prépayées

Le point faible de ces solutions ? Les internautes doivent tout de même fournir leurs coordonnées bancaires à un tiers pour payer en ligne. Cela protège d’une partie des piratages mais pas de tous. Les tentatives de phishing par exemple sont nombreuses. Cette technique consiste à faire croire aux utilisateurs qu’ils ont affaire à leur système de paiement (par exemple leur banque ou leur compte sécurisé) et de leur demander leurs mots de passe ou numéro de carte de crédit. Pour s’en protéger, vérifiez bien la source des mails envoyés et lisez notre article sur les intrusions Malware.

Pour contrer ces attaques, il existe des solutions pour payer en ligne qui permettent de ne transmettre ses informations bancaires à personne. C’est le cas de PaysafeCard. Le système est simple : vous achetez en boutique une carte prépayée qui vous permet ensuite de payer en ligne. Terminées les coordonnées bancaires sur Internet, vous ne prenez aucun risque !

Laissez un commentaire