Raspberry Pi : Assemblage et premier démarrage !

Vous connaissez certainement tous le Raspberry Pi, ce nano-ordinateur à processeur ARM au format carte de crédit permettant d’exécuter différentes variantes d’un système Linux. Vendu à plus de 10 Millions d’exemplaires fin 2016 ce généralissime petit appareil est utilisé à toutes les sauces. Certains en font un ordinateur portable, une station météo, un serveur minecraft, un moniteur de trafic routier, d’autres un serveur multimédia Plex ou Kodi, un lecteur réseau audio, un récepteur Airplay / Bluetooth, j’en passe et des meilleures, des projets les plus farfelus aux applications les utiles.

Je vous propose dans cet article de lister le matériel nécessaire pour vous lancer dans l’aventure Raspberry Pi, ce dernier étant vendu sous la forme d’une simple carte qu’il va falloir accessoiriser, et de vous montrer en images comment le préparer pour sa première utilisation.

L’équipement de base

Tout d’abord voici la petite liste de course pour bien démarrer. Tout est disponible sur Amazon, ce qui vous permet de bénéficier du meilleur prix, sans frais de ports.

  • Un Raspberry Pi 3 Model B , le dernier modèle en date, le prochain ne devrait pas sortir avant 2018 voir 2019. Ports HDMI, USB, Micro SD, Éthérée, sortie Jack audio, connecteurs additionnels, Bluetooth et Wi-Fi, une vraie petite merveille.Raspberry Pi 3 Model B
  • Le kit boitier / radiateur / alimentation de 3A proposé par Aukru. Ce kit à EUR 14,99 intègre un alimentation de 3A là ou certains kits ne proposent que des alimentations de 2A alors que la préconisation RPi est de 2,5A minimum.kit boitier / radiateur / alimentation de 3A
  • La carte Micro SD SanDisk Ultra de 16 GB est un bon choix et elle ne coûte que  EUR 7,80 SanDisk Ultra de 16 GB

 

Montage du Raspberry Pi

Vous avez reçu votre équipement de base ? Il n’y a plus qu’à assembler tout ça ! J’ai résumé sur cette photo le contenu de la liste de course.

Pour commencer placez les 3 petits radiateurs autocollants sur le RPi, 2 sur la partie supérieure,

Et le petit plat sur la partie inférieure.

Placez le RPi dans son boîtier et fixez-le à l’aide du tournevis et des 4 petites vis. Le tournevis est aimanté, donc positionnez la vis sur le tournevis avant de venir la positionner, ce qui vous évitera de galérer pour mettre en place la vis. Notez qu’en électronique le coup du tournevis qui dérape brutalement à tendance à faire quelques dégâts. N’ayez pas peur de forcer un peu car le taraudage dans le plastique en général n’est pas toujours bien fait, la vis va donc trouver sa place toute seule.

Fermez le boîtier et placez les petits supports sous le boîtier.

La première étape de l’installation est terminée, et vous allez me dire qu’il vous reste la carte Micro SD dans les mains !

C’est tout à fait normal car avant de l’insérer dans le RPi, il faut déployer une variante de Linux dessus. Cette étape qui prend quelques minutes seulement se fait obligatoirement depuis votre PC et le système que vous allez déployer dépend de ce que vous voulez faire avec votre nouveau jouet.

Flasher sa carte Micro SD

Selon l’usage souhaité vous allez déployer une distribution différente sur votre carte micro SD, c’est là tout l’intérêt du RPi, des possibilités infinies.

Si par exemple vous voulez faire de votre Raspberry :

  • un Media Center : vous allez déployer une distribution comme OSMC.
  • un lecteur audio Hi-Res : vous allez déployer un Volumio, RuneAudio ou encore un Daphile.
  • un simple PC sous Linux : vous allez déployer un Raspbian ou CentOS
  • etc …

Quoi qu’il en soit le procédé d’installation est toujours similaire :

  1. Téléchargez la distribution qui convient à votre usage.
  2. Insérez votre carte Micro SD sur votre PC. Si vous n’avez pas de port adéquat vous pouvez acheter un petit adaptateur tout en un pour carte flash, ça sert toujours. Ce modèle coûte  EUR 12,99 sur Amazon.
  3. Téléchargez USB Writer, un outil gratuit qui permet de déployer (ou flasher, ou installer) la distribution que vous avez choisi sur la carte Micro SD. Dans cet exemple j’installe le streamer réseau RuneAudio, comptez moins de 5 minutes seulement.
  4. Une fois l’installation terminée insérez la carte SD dans le RPi 
  5. Et branchez votre nouveau jouet selon l’usage souhaité.

Dans cet exemple il s’agit d’un streamer audio RuneAudio. Je vais donc placer l’appareil discrètement derrière mon ampli, connecter un câble réseau Ethernet, la sortie Jack Audio vers 2 entrées SDPIF de mon ampli et bien entendu l’alimentation USB. Et me voilà avec un magnifique streamer audio en poche que je peux sublimer avec un DAC intégré, un bouton Marche / Arrêt, un afficheur pour voir le nom de la musique en cours. Vous pouvez brancher un disque USB contenant vos fichiers audio, mais perso j’accède à mon NAS via le réseau, le pied absolu.

Si vous aviez installer un Media Center vous auriez connecté la sortie HDMI vers votre téléviseur et branché un clavier / souris sans fil pour piloter l’ensemble.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre Raspberry Pi et n’aillez pas peur de vous lancer, c’est accessible à n’importe qui un temps soit peu intéressé par les technologies qui serait soucieux d’avoir du très bon pour pas cher.

Cet article original a été créé sur syskb.com. Il contient des liens vers des articles vendus sur Amazon. Les prix affichés sont dynamiquement mis à jour.

One thought on “Raspberry Pi : Assemblage et premier démarrage !

Laissez un commentaire