Les différentes catégories de logiciel

Pour fonctionner correctement et efficacement, un système informatique est constitué de deux parties. La première est matérielle et regroupe l’ordinateur et ses périphériques. La seconde est immatérielle et représentée par tous les logiciels. Ils sont nécessaires pour l’exécution de programmes spécifiques pour assurer des tâches ou des fonctions bien définies. Il existe différentes catégories de logiciel.

Développer en Python

Les logiciels propriétaires et payants

La première catégorie de logiciel rassemble les logiciels propriétaires et payants. Ce sont des logiciels développés par des sociétés spécialisées et vendus aux utilisateurs. Ils peuvent être acquis lors de l’achat d’un ordinateur ou ajoutés plus tard. Les éditeurs n’accordent qu’un droit d’utilisation, mais ne cèdent pas le droit de propriété. Le système d’exploitation Windows en fait partie. Les utilisateurs ne peuvent pas le garder en cas de cession de l’ordinateur ou le revendre séparément.

Un casino en ligne comme Royal Vegas fonctionne aussi grâce à un logiciel en ligne. Ce dernier est spécialement conçu pour les besoins de la plateforme. Ainsi, quel que soit le niveau de compétence en informatique de l’utilisateur, il n’a pas la possibilité de le modifier ou de rajouter de nouvelles fonctionnalités pour répondre au mieux à ses attentes. Un casino en ligne propose une ludothèque très diversifiée avec des machines à sous, des roulettes, des jeux de cartes, etc.

Voici une offre de notre annonceur


Les logiciels gratuits ou freewares

Comme leur nom l’indique, les logiciels gratuits ou freewares sont accessibles aux utilisateurs par téléchargement via internet ou sur support physique dans les magasins et kiosques de journaux. Il leur est possible de les copier et de les partager entre eux autant de fois qu’ils le veulent. Toutefois, ils ne peuvent pas modifier le code source. En d’autres termes, ces logiciels n’évoluent pas, sauf si leurs auteurs le font évoluer suivant les besoins ou les tendances.

Malgré la gratuité des freewares, ces logiciels sont généralement très performants. Pour cause, ils servent de « carte de visite » à leurs éditeurs qui ont besoin de se faire connaître du grand public dans les plus brefs délais. Par ailleurs, la gratuité est majoritairement transitoire. Cette période est comprise en moyenne entre 6 et 12 mois. Une fois celle-ci expirée, les utilisateurs doivent payer pour continuer à les utiliser ou pour bénéficier des fonctionnalités avancées.

Les logiciels libres

Souvent confondus à tort avec les logiciels gratuits, les logiciels libres fonctionnent pourtant dans une logique très différente. En effet, le principal objectif des éditeurs est de garantir la liberté des utilisateurs dans l’exploitation d’un logiciel sur le long terme. Ils peuvent se les procurer librement sur internet ou auprès d’autres utilisateurs. Ils sont également autorisés à faire des copies et à les faire circuler. Contrairement aux freewares, ces logiciels libres restent toujours libres d’utilisation. Néanmoins, la principale force de cette catégorie de logiciels est l’ouverture de son code source. Les utilisateurs peuvent donc les modifier en toute légalité pour apporter des améliorations. Selon leurs envies, ils sont libres de partager ou non ces modifications avec d’autres utilisateurs. De ce fait, si ces logiciels intéressent les utilisateurs, ils sont améliorés en continu afin de booster leurs performances. Le système GNU-Linux en est le parfait exemple.

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire