Les 3 courses cyclistes à voir absolument !

Pour les grands amateurs de cyclisme, il est bien sûr enivrant de découvrir des nouvelles sorties, tester du nouveau matériel et se dépenser sur sa monture. Mais il peut également être agréable de découvrir la quintessence de son sport fétiche en se rendant sur des courses mythiques où les meilleurs coureurs de la planète s’affrontent parfois au rythme de courses endiablées sur des parcours sélectifs au possible.

À ce sujet et avant le début de la nouvelle saison internationale, il est temps de vous présenter trois courses sur lesquelles vous pourriez découvrir une ambiance folle et une certaine idée de la course cycliste d’un jour, à savoir les classiques dans ce cas précis. Dans les lacets de l’Alpe d’Huez durant le Tour de France, au coeur du Mur de Grammont durant le Tour des Flandres ou dans la descente du Poggio sur la mythique « Primavera », la Milan – San Remo, l’ambiance est très souvent folle. Car en effet, si la fièvre du football est bien connue par les amoureux de sport, la frénésie autour du cyclisme et au bord des routes n’a parfois rien à lui envier… 

Il est temps de partir aux quatre coins de l’Europe continentale pour trois courses d’un jour à découvrir de près et profiter d’une ambiance unique. 

La Flèche Wallonne 

Attention en rejoignant Huy, vous serez bel et bien en Belgique, même si le champion du monde français Julian Alaphilippe semble s’être totalement accaparé les lieux depuis plusieurs années. Le natif du Berry s’est en effet imposé à trois reprises au terme de cette course mythique et connue pour la dureté de son mur final, dans le mur éponyme de la ville d’arrivée. 

Avec un pourcentage de 9,6% sur les 1200 mètres de montée et une fameuse chicane presque insurmontable mesurée à près de 26% de pente, ce mur n’a jamais laissé place à un vainqueur surprise. Pour pouvoir s’y imposer après plusieurs passages sur le circuit final, être le plus malin ne suffit jamais. 

Seuls les plus forts s’y sont imposés, portés par une foule dense et presque habitée, où tous les passionnés de cyclisme rêvent de se trouver au moins une fois dans leur vie… À bon entendeur !

Julian Alaphilippe remporte la Flèche Wallonne en 2021

Paris-Roubaix 

En cette saison 2021, le Paris-Roubaix s’est exceptionnellement tenu en automne. La poussière des pavés avait donc laissé place à la boue au milieu de champs de maïs encore relevés pour l’occasion. Mais qu’on se le dise, au printemps ou en automne, le Paris-Roubaix tient une place à part dans l’histoire du cyclisme et dans la notion de courage que l’on se doit de prêter à ces forçats de la route et en l’occurrence, des pavés. 

Voici une offre de notre annonceur


Photo par Unsplash, CC0
L’enfer du Nord !

De la trouée d’Arenberg au carrefour de l’arbre jusqu’au vélodrome de Roubaix, c’est un pan de l’histoire qui nous anime chaque année. Assister au Paris-Roubaix sans prendre ses bottes est peut-être une hérésie mais y assister tout court reste un moment fort. 

Tour de Lombardie 

Dernière grande classique parmi les fameux cinq monuments du cyclisme, la classique des « feuilles mortes » est aussi belle par ses paysages que par son dénouement chaque année. Les fans français se souviennent tous à coup sûr du coup de force réalisé par Thibaut Pinot il y a quelques années dans la montée finale de la Madonna del Ghisallo face à la légende Vincenzo Nibali et des innombrables anecdotes offertes par cette course au fil des années.

Le Tour de Lombardie est tracé autour du lac de Côme, notamment

Le Tour de Lombardie est synonyme d’au revoir au peloton professionnel à chaque fin de saison et de telles salutations se font généralement de manière explosive avec une course unique et animée au fil des longues heures de selle. 

Pour les spectateurs, l’ambiance est frénétique et les points de vue au sein de la grandiose région lombarde sont parfois aussi époustouflants que la course elle-même. L’occasion est presque idoine pour rejoindre le lac de Côme et profiter des derniers coups de pédales de la saison et également, des dernières éclaircies avant l’hiver… 

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire