Véli-Services se prépare à la révolution du marché des technologies portables

La pandémie de Covid-19 a servi d’accélérateur à la pratique des jeux en ligne, pour le public confiné à travers le monde. Elle a éclaté au moment même où les avancées technologiques aident les plateformes iGaming à offrir de meilleures expériences utilisateur. 

Selon Gia Janashvili, cofondateur de Veli.Services, la prochaine étape pour les plateformes iGaming sera de développer des applications pour les appareils portables. « Les appareils portables joueront un rôle important et il sera essentiel pour les entreprises de développer leurs propres applications spécifiquement adaptées à ces appareils en les intégrant à la plateforme. » 

L’iGaming en tête des technologies portables

Le nombre d’appareils portables connectés utilisés dans le monde dépassera bientôt le milliard. 

Le marché des appareils portables devrait augmenter de 3,2 milliards USD en 2018 à 8,9 milliards USD d’ici 2023. L’industrie iGaming en détient la plus grande part, atteignant 2,6 milliards USD d’ici 2023. Le marché mondial des appareils portables valait environ 180 millions d’unités à la fin de 2016 et il devrait atteindre 228 millions d’unités à la fin de 2023. Avec ces chiffres à l’esprit, il est manifeste que les opérateurs de jeux d’argent doivent se préparer à un marché portable en pleine croissance.

Gia Janashvili poursuit : « Chez Veli.Services, nous constatons une augmentation du nombre d’opérateurs de jeux d’argent qui se tournent vers nous, en quête d’un avantage concurrentiel, visant à fournir des services spécialisés aux joueurs via des appareils portables ».

Les technologies portables omniprésentes ?

Les industries du jeu et du divertissement ont été les premières à adopter les casques VR, les lunettes intelligentes et les contrôleurs. Les visiocasques VR, tels que Oculus Quest, Meta Quest et Sony PlayStation VR, sont très populaires. La technologie des applications portables est passe-partout : des montres intelligentes aux trackers de fitness tels que Fitbit Charge 4, en passant par les bijoux intelligents, les lunettes compatibles avec le Web et les casques Bluetooth.

Des objets légers connectés grâce à l’Internet des Objets et l’IA

La technologie portable fonctionne principalement en incorporant des microprocesseurs, des batteries et une connectivité à Internet afin que les données collectées puissent être synchronisées.

Grâce aux progrès récents de l’Internet des objets (IdO) et de l’IA, la technologie portable est intégrée à tous les types de scénarios : des soins de santé, des systèmes de navigation, des biens de consommation et des sports professionnels jusqu’aux textiles avancés.

Lunettes et lentilles de contact intelligentes et dilemmes éthiques

Lunettes d’Apple

Les lunettes Apple pourraient être commercialisées d’ici à 2023. Ces lunettes intelligentes AR transfèrent directement les informations du téléphone d’un utilisateur vers son visage. Elles pourront se synchroniser pour afficher des textes, des e-mails, des jeux,… dans le champ de vision de l’utilisateur.

Des lentilles de contact « Je-sais-tout »

Les consommateurs auront bientôt accès à des lentilles de contact intelligentes capables de fournir des informations en temps réel à l’œil humain. Google, Mojo Vision, Samsung et Sony travaillent à la mise au point de ces lentilles de contact intelligentes électroniques souples.

Une puce qui contrôle l’ordinateur depuis le cerveau… ou l’inverse ?

Facebook développe une interface cerveau-ordinateur, qui sera un énorme pas en avant pour les personnes handicapées, comme les tétraplégiques. Mais ces programmes soulèvent d’énormes questions éthiques relatives aux libertés et au contrôle des données par les GAFAM. Elon Musk est sur la même longueur d’onde, avec son implant cérébral de Neuralink, qui fait peur

L’aspect ludique du jeu reste maître de l’appareil

Aux confins du transhumanisme, on a allègrement franchi des seuils inimaginables, dans ce qui ne relevait encore que de fictions, comme James Bond ou l’ élément de Luc Besson, en 1997. 

L’approche en B2B2C de l’entreprise Véli.Services qu’a fondée Gia Janashvili, a pour objectif la satisfaction finale de l’utilisateur comme client ultime, à travers le service rendu aux concepteurs, partenaires de l’expérience. 

En consolidant à chaque étape ce triptyque-partenaires, on peut progresser vers un jeu toujours plus responsable et équitable, qui redonne son libre-arbitre au sujet : il teste les applications, mais ne se laisse pas manipuler par elles. 

Les technologies portables vont radicalement transformer notre univers de représentations, et on frôle du doigt ces questions, dès qu’on évoque des puces implantées dans le cerveau, nous renvoyant à l’imagerie terrifiante du « Meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley. 

Le jeu et la recherche de plaisir de l’utilisateur permettent de conserver le contrôle et la bonne distance avec nos dernières découvertes stupéfiantes, qui, sans cette approche sensible, pourraient vite nous transformer en robots…

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire