L’approche du Canada en matière de jeu en ligne au fil des ans

Le Canada figure actuellement parmi les pays où l’industrie du jeu d’argent prospère le mieux. Comment s’est développé ce secteur au fil des années et quels sont les jeux qui suscitent le plus l’engouement des canadiens ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître sur l’approche du Canada vis-à-vis des jeux en ligne.

L’histoire des jeux de hasard au Canada

Les origines des jeux d’argent

Les origines des jeux d’argent remontent à plusieurs siècles auparavant au Canada. En effet, le célèbre explorateur John Cabot avait découvert que la population autochtone canadienne jouait déjà à des formes de jeux de hasard vers la fin du XVe siècle.

En se penchant sur la culture locale de l’époque, il apprit que ces jeux servaient davantage à forger le développement mental et spirituel des locaux. Les cartes et les dés n’existant pas encore, ils utilisaient des bâtons et des cailloux.

Entre le XVIIIe et le XIXe siècle, l’arrivée des immigrants européens a permis aux jeux d’argent de s’installer d’une manière plus moderne. Les roulettes et les différents jeux de carte firent leur apparition.

L’évolution d’Internet au XXe siècle propulsa les jeux d’argent dans une autre dimension grâce aux jeux en ligne. Ce secteur ne cessa plus d’évoluer année par année en suivant les innovations technologiques pour s’installer comme un des passe-temps incontournables des canadiens.

Des bouleversements majeurs dans la règlementation

En 1892, les autorités canadiennes ont interdit toute forme de jeux d’argent. Néanmoins, 10 ans à peine, le bingo et les tombolas furent autorisés à des fins non lucratives. Vers les années 1910, la règlementation fut de nouveau allégée en autorisant les courses hippiques. Vers 1925, il fut autorisé d’organiser des foires et des expositions intégrant des stands de jeux de hasard.

Vers le début des années 1970, le gouvernement a entièrement autorisé les loteries. D’ailleurs, la première loterie fut organisée par les autorités canadiennes afin de collecter des fonds en vue des Jeux Olympiques de Montréal.

Au fur et à mesure que les années passèrent, les provinces canadiennes ont progressivement autorisé l’implantation de loteries, de courses hippiques et de casinos dans leurs localités. Aujourd’hui, presque toutes les provinces intègrent ce genre d’établissement.

Toutefois, les règlementations autour des jeux de hasard et des jeux en ligne sont particulières au Canada. Chaque province est libre d’établir ses propres lois et ses autorisations. Certains établissements sont la propriété du gouvernement, mais sont gérés par des sociétés privées.

Une population canadienne plutôt joueuse

Les Canadiens raffolent des jeux d’argent, et plus particulièrement du casino depot 1$. Cet engouement touche aussi bien la gent masculine que féminine, avec une proportion à peu près égale, soit 57 % d’hommes pour 43 % de femmes.

Les casinos mobiles commencent à conquérir le cœur des joueurs, les smartphones faisant partie intégrante du quotidien d’une personne moderne. Concernant l’âge, jeunes et moins jeunes s’y mettent, la majorité ayant entre 18 et 35 ans. Le poker, les machines à sous et les paris sportifs figurent parmi les plus appréciés de cette tranche d’âge. Les plus âgés se penchent davantage sur le bingo et les paris sportifs.

Enfin, les canadiens sont parmi ceux qui dépensent le plus dans les casinos en ligne. En effet, un joueur canadien allouerait en moyenne plus de 820 dollars par an aux jeux d’argent, ce qui est supérieur à n’importe quel autre joueur d’autres pays (en France, la dépense moyenne annuelle s’élève à 400 euros).

Les jeux d’argent en ligne les plus populaires au Canada

Les jeux en ligne sont devenus un passe-temps incontournable des Canadiens. Si nous devions établir un classement des divertissements préférés des locaux, les paris sportifs figureraient en tête. Viennent ensuite le poker et les machines à sous.

Avec le développement technologique actuel, les plateformes virtuelles commencent même à évincer peu à peu les casinos terrestres. Ce phénomène a été accéléré par la crise sanitaire mondiale liée à la COVID-19 entraînant la fermeture des casinos et lieux de divertissement. A titre d’exemple, l’établissement Alberta Casino a vu son chiffre d’affaires baisser de 24 % rien que pour l’exercice 2018-2019. 

PHOTO

Les jeux d’argent, une industrie en plein essor au Canada

Ce n’est pas un hasard si nous vous disons que les jeux d’argent en ligne occupent une place prépondérante au Canada. Rien qu’en 2021, ce secteur a généré plus d’1,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Les restrictions concernant les jeux étant beaucoup plus assouplies ces dernières années, cela a permis aux plateformes virtuelles de se démultiplier, offrant plus de choix aux joueurs. Actuellement, les canadiens ont accès à plus de 2 000 casinos en ligne proposant des bonus et des taux de gains particulièrement élevés.

De plus, le gouvernement canadien ne prélève aucune taxe sur les profits générés grâce aux jeux de hasard, attirant davantage les joueurs et les plateformes à investir dedans.

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire