Comment je répare les pneus Tubeless ou Tubetype de mes vélos pour qu’ils durent plus longtemps

J’écris ce petit billet partant du constat que certains cyclistes jettent leur pneus à la poubelle lorsqu’ils ont une belle crevaison alors même que le pneu est encore loin d’être usé. On peut également lire sur les sites de vente en ligne ceux qui s’insurgent dans les commentaires contre une marque parce qu’ils ont percé le pneu au bout d’une semaine et qu’il était bon pour la poubelle. Compte tenu du prix excessif des pneus je comprends tout à fait leur agacement mais de là à le jeter … Je vis en Normandie et il y a énormément de petits bouts de Silex qui jonchent les bords de routes alors les pneus neufs avec un beau trou au bout d’une semaine c’est loin d’être exceptionnel …

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle je suis passé en Tubeless, je l’explique dans mon article sur mes nouvelles roues Mavic SLR45. Pari plus que réussi puisque depuis 8 mois que je suis passé en Tubeless je n’ai plus jamais eu de galère sur la route. Je reste malgré tout suréquipé au cas ou (Cartouche CO2, Pompe, Chambre à air, Patch et même rustine) mais parfois j’ai trop envie de tous laisser à la maison mais ce n’est évidement pas raisonnable.

Mais ce n’est pas autant que je ne crève pas ! Je crève autant qu’avant ! Sauf que le préventif fait son office et rebouche les trous pendant que je roule. La plupart du temps je m’en rend compte une fois rentré à la maison quand je vois pleins d’éclaboussures blanches sur mon cadre. Ou alors c’est quelqu’un de mon club qui me fait la remarque en roulant quand il voit l’état de mon cadre : « Tiens tu viens de crever non ? ».

De retour à la maison un petit coup de lingette microfibre pour enlever les éclaboussures de préventif et je remets une seringue de 10 ml de préventif dans mon pneu pour compenser la perte et c’est tout !

Sauf que récemment j’ai eu une déconvenue. En remettant de la pression dans mon pneu arrière avant une sortie, je gonfle mes Veloflex Corsa Race à 5 bars, du liquide s’est échappé d’un trou qui avait déjà percé. Malheureusement à l’arrêt le préventif joue mal son rôle, je n’allais pas non plus mettre une mèche sachant que j’étais chez moi. Par précaution et surtout pour faire les choses bien et pas à l’arrache j’ai donc préféré mettre un pneu neuf, je commence à maîtriser la chose, 15 minutes plus tard je sortais faire ma sortie.

Mais mon ancien pneu est loin d’être HS, il doit avoir 2500 km au compteur ! Je compte bien le pousser beaucoup plus loin.

Je l’ai donc réparé !

Cette astuce fonctionne aussi bien pour des pneus Tubeless que les Tubetype.

J’utilise simplement des rustines que j’achète en plaquette sur Amazon, ça coute moins de 10 balles et elles sont parfaites. Pour la colle achetez un gros tube de 25g de colle Tip-Top et vous serez tranquille.

Plaquette de rustines de vélo à côté de ma montre YEMA Flygraf Pilot M1 pour l’échelle

Et je les colle simplement à l’intérieur du pneu, là où il y a un perçage visible sur la carcasse (la carcasse est composée de fil de nylon ou de coton selon les modèles) afin d’empêcher qu’un petit silex viennent de nouveau s’introduire et pour renforcer mon pneu sur la durée. Ce genre de réparation tient parfaitement sur durée, je faisais déjà ça sur les Tubetype pour les tirer jusqu’au bout.

Astuce de collage, vous mettez la colle SUR la rustine, vous attendez 2 minutes le temps que la vulcanisation opère avec la partie ORANGE et vous venez juste poser la rustine sur le pneu sans avoir besoin d’appuyer comme un bourrin.

Voici que que ça donne sur un pneu Tubeless que j’ai réparé, j’avais quand même percé 7 fois en 2000 km sans avoir besoin de m’arrêter les amis ;-). En toute sérénité. J’aurais pu continuer comme ça mais est ce que je dois vraiment tenter le diable ?

Ces petites réparations pas chères donnent une deuxième vie à mon pneu et je l’installerai très prochainement en remplacement de mon pneu avant qui a déjà plus de 6000 km au compteur avec 1 ou 2 rustines dedans si ma mémoire est bonne.

Les pneus coûtent très chers mais au delà du prix évitons le gaspillage tout simplement.

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire