Comment Installer un Certificat SSL sur un serveur Apache 2 [Debian / Ubuntu]

Je vous propose dans ce tutoriel de découvrir comment installer un certificat SSL sur un serveur Apache sous Debian / Ubuntu. Cette étape est indispensable si vous souhaitez déployer un site sécurisé par HTTPS ou migrer un site web existant de HTTP vers HTTPS.

Sommaire

  1. Introduction
  2. Activer les modules requis pour utiliser SSL sur votre serveur Apache
  3. Déposer votre certificat SSL sur votre serveur
  4. Vérifier que votre serveur Apache écoute sur le port 443 (HTTPS)
  5. Déclarer un VirtualHost pour le HTTPS
  6. Activer le VirtualHost
  7. Vérifier le niveau de sécurité de votre site
  8. Et après ?

1 – Introduction

J’ai écris ce tutoriel dans le cadre de la migration de SysKB de HTTP vers HTTPS. Une migration motivée car Google pénalise depuis quelques mois les sites n’ayant pas migrés en HTTPS. Il était donc temps d’obtenir moi aussi mon petit cadenas vert vous indiquant que les informations qui circulent entres votre navigateur et mon site web sont chiffrées.

Ce tutoriel s’adresse à ceux qui comme moi hébergent leur site Web sur un serveur dédié ou un VPS (Virtual Private Server). Car contrairement à un hébergement de type mutualisé, c’est à vous de gérer la couche Apache de votre stack LAMP (Linux / Apache / MySQL / PHP). La plupart des tutos qui expliquent comment migrer un site HTTP vers HTTPS se contentent d’expliquer comment faire d’un point de vue WordPress et référencement Google, mais n’abordent pas le fait qu’il faut d’abord configurer Apache et déployer votre certificat sur votre serveur Apache. D’ailleurs vous allez le voir c’est assez simple.

SysKB est ainsi hébergé sur un VPS proposé chez 1&1. J’ai opté pour l’offre VPS Cloud XL qui me permet de disposer d’un serveur dédié virtuel performant avec du disque SSD, et suffisament de mémoire et de CPU pour supporter une charge de plusieurs milliers de connexions journalières. Le petit plus c’est que l’offre intègre un certificat SSL gratuit que vous pouvez activer et obtenir en 5 minutes depuis votre interface.

Si vous envisager de créer votre site Web je vous invite à consulter mon guide pour vous aider à choisir une solution d’hébergement pour WordPress.

Je résume, si vous avez un VPS et que vous souhaitez que votre site soit en HTTPS (ce que je vous recommande), suivez ce tuto pour paramétrer Apache.

Pour information, comme je suis un peu dingue, j’ai réalisé toutes les opérations suivantes en production. Après avoir fait une sauvegarde de ma base de données et après avoir enclenché un snapshot de mon VPS me permettant de revenir en arrière au cas où. Pas si dingue finalement.

2 – Activer les modules requis pour utiliser SSL sur votre serveur Apache

Activer le module SSL

Après avoir ouvert une session PuTTy sur votre serveur tapez simplement la commande suivante pour activer le module SSL. Un message vous indiquera clairement si le module est déjà ou non déployé.

a2enmod ssl

Activer le module headers

De la même manière cette commande vous permet d’activer le module Header. Ce module, dont l’installation est fortement recommandé par Google, permet d’activer la directive HSTS.

a2enmod headers

Redémarrer le service Apache

Le redémarrage de votre serveur Apache permet d’activer les deux modules précédemment activés. Ce redémarrage prend à peine quelques secondes sans impact notable sur votre production.

service apache2 restart

3 – Déposer votre certificat SSL sur votre serveur

Création du répertoire qui contiendra le certificat SSL

Il est d’usage de stocker les certificats SSL en respectant cette arborescence, mais ce n’est pas une obligation surtout si vous n’avez qu’un seul site. Remplacez domaine-com par votre propre domaine.

mkdir /etc/ssl/domaine-com/

Déposer votre certificat SSL dans le répertoire

Après avoir commandé votre certificat SSL vous avez plusieurs fichiers à récupérer :

  • Le certificat SSL : Il s’agit d’un fichier au format .cer ou en .crt
  • Votre clé privée : Il s’agit d’un fichier au format .key
  • Le certificat intermédiaire (optionnel selon les fournisseurs): Il s’agit d’un fichier au format .cer ou en .crt
  • Le certificat racine : Il s’agit d’un fichier au format .cer ou en .crt

Une fois que vous avez récupéré ces fichiers vous devez les déposer dans le répertoire précédemment créé. Pour cela je vous recommande d’utiliser un logiciel comme WinSCP qui vous permet d’accéder à l’arborescence de votre serveur via une interface graphique. Voici ce que cela donne pour SysKB.

4 – Vérifier que votre serveur Apache écoute sur le port 443 (HTTPS)

Par défaut Apache écoute sur les ports 80 et 443. Cela signifie qu’il est déjà configuré pour recevoir des requêtes en HTTP et HTTPS. Exécutez la commande netstat afin de vérifier si c’est bien le cas :

netstat -tanpu | grep "LISTEN" | grep "443"

Si aucun processus Apache n’est en écoute sur le port 443 c’est qu’il n’est pas paramétré. Pour cela identifié le fichier qui permet de configurer les ports en écoute en tapant la commande suivante :

grep -R "Listen" /etc/apache2

Modifier le fichier correspondant au « Listen 80 » et ajoutez simplement le code suivant qui indique simplement à Apache d’écouter sur le port 443 si le module SSL est installé, ce qui est notre cas :

<IfModule mod_ssl.c>
Listen 443
</IfModule>

Redémarrer Apache :

service apache2 restart

Vérifiez de nouveau si Apache écoute sur le port 443 :

netstat -tanpu | grep "LISTEN" | grep "443"

5 – Déclarer un VirtualHost pour le HTTPS

Pour accéder à votre site Web il existe par défaut un VirtualHost. Les serveurs Apache qui contiennent plusieurs sites contiennent autant de VirtualHost que de sites hébergés.

Pour accéder à votre site en HTTPS il faut créer un VirtualHost dédié. Pour cela il suffit de dupliquer le VirtualHost existant et de le configurer pour HTTPS. C’est beaucoup plus simple de procéder ainsi car vous êtes certains de ne pas faire de mauvaises manipulations.

Accéder au dossier contenant tous les VirtualHost disponibles:

cd /etc/apache2/sites-available

Lister les fichiers présents dans ce répertoire :

ls -la

Vous devez identifier le fichier de configuration contenant le VirtualHost correspondant à votre site HTTP. Si vous n’avez qu’un seul site il n’y aura qu’un seul fichier mais si votre serveur gère des dizaines de domaines et sous domaines vous gagnerez du temps à faire un grep :

grep -R "remplacer-par-le-domaine-concerne" /etc/apache2

Une fois que vous avez identifié le bon fichier il suffit de le dupliquer et le renommer. Dans cet exemple je duplique mon fichier de configuration nommé 000-default.conf en 000-default-ssl.conf.

cp 000-default.conf 000-default-ssl.conf

Configurer le VirtualHost pour le protocole HTTPS :

Modifiez le fichier dupliqué avec la commande nano ou avec WinSCP.

En début de fichier remplacer le port 80 du VirtualHost par le port 443 comme ceci : <VirtualHost *:443>

Ajoutez ensuite les instructions suivantes juste avant le </VirtualHost>

# On active le SSL
SSLEngine On

# On active tous les protocoles (TLS v1.0, TLS v1.1 et TLS v1.2), mais on désactive SSL v2 et v3 (obsolètes et remplacés par TLS)
SSLProtocol All -SSLv3 -SSLv2

# On active les méthodes de chiffrement, et on désactive les méthodes de chiffrement non sécurisés (par la présente d'un !)
SSLCipherSuite HIGH:!aNULL:!MD5:!ADH:!RC4:!DH

# On demande au navigateur de sélectionner une méthode de chiffrement en respectant l'ordre envoyée par le serveur (HIGH uniquement)
SSLHonorCipherOrder on

# On renseigne le chemin vers le certificat SSL de l'adresse à sécuriser
SSLCertificateFile "/etc/ssl/votre-domaine-fr/www-votre-domaine-fr.cer"

# On renseigne le chemin vers la clée privée correspondant au certificat SSL de l'adresse à sécuriser
SSLCertificateKeyFile "/etc/ssl/votre-domaine-fr/www-votre-domaine-fr.key"

# On renseigne le chemin vers le certificat SSL racine, puis vers le(s) certificat(s) SSL intermédiaire(s).
# Si vous disposez de plusieurs certificats intermédiaires, vous pouvez ajouter d'autres directives SSLCACertificateFile.
SSLCACertificateFile "/etc/ssl/votre-domaine-fr/certificat-racine.cer"
SSLCACertificateFile "/etc/ssl/votre-domaine-fr/certificat-intermediaire.cer"

Header always set Strict-Transport-Security "max-age=15768000"

Modifiez les chemins d’accès et les intitulés des différents certificats afin qu’ils correspondent à ceux que vous avez déposé à l’étape 3.

6 – Activer le VirtualHost

Activer le VirtualHost dans Apache

Il s’agit maintenant d’activer votre nouveau VirtualHost

a2ensite nom-du-vhost-ssl
# Pour désactiver le vhost si vous avez commis une erreur de configuration :
# Executez : a2dissite nom-du-vhost-ssl

Recharger la configuration d’Apache

Et enfin charger la nouvelle configuration. On aurait pu redémarrrer entièrement le service Apache, mais le Reload suffit.

service apache2 reload

A cette étape votre site est désormais accessible en HTTPS

7 – Vérifier le niveau de sécurité de votre site

Connectez vous sur le site SSLLabs.com pour contrôler si votre serveur est bien sécurisé.

Sans la directive HSTS que l’on a configuré en début de tutoriel vous obtiendrez la note « A« , avec le HSTS : « A+ »

Et après ?

A cette étape votre site est déjà accessible en HTTPS.

Mais il y a encore quelques opérations a effectuer pour que tout soit complètement opérationnel :

  • Effectuer une redirection HTTP vers HTTPS dans votre .htaccess pour éviter le Duplicate Content.
  • Remplacer tous les liens internes HTTP de votre site par HTTPS avec l’extension pour WordPress Search and Replace DB.
  • Vérifier qu’il n’y ait pas d’extensions récalcitrantes qui font des appels en HTTP. C’est très simple à savoir, votre site sera sécurisé mais vous risquez de ne pas avoir le cadenas vert.
  •  Ajoutez la version HTTPS de votre site dans Google Webmaster Tools. Ne retirez pas l’ancien car Google exige que toutes les versions de vos sites soient renseignées afin justement de ne pas vous pénaliser pour Duplicate Content. Dans la version HTTPS pensez à ajouter votre fichier https://votre-site-fr/sitemap_index.xml. Dans 10 à 15 jours dès que Google aura indexé vos pages en HTTPS vous pourez retirer le sitemap de votre la propriété HTTP Google Webmaster Tools. Ceci étant cela n’a aucun impact sur l’indexation de votre site.
  • Pensez également à mettre à jour Google Analitycs.

Pour cela j’ai suivi le tutoriel Comment passer son site WordPress en HTTPS à la section 9 choses à faire absolument après l’activation du HTTPS.

Laissez un commentaire