DJI Osmo Mobile 3 – La nouvelle référence du Gimbal pour smartphone

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Si vous vous demandez comment font les pros ou les vloggeurs pour produire des vidéos parfaitement stables dans toutes les circonstances ne cherchez plus, ils utilisent simplement un système de stabilisation mécanique : un Gimbal.

Il existe des Gimbals pour les caméras pro ou pour les appareils Reflex, mais ce qui nous intéresse aujourd’hui ce sont les Gimbals pour la caméra la plus populaire au monde, votre smartphones

DJI est le leader sur ce segment et après avoir proposé son mythique stabilisateur DJI Osmo Mobile 2 que j’avais déjà présenté et que je possède depuis plusieurs mois, il a sorti récemment une nouvelle mouture moins chère et encore plus intéressante, le DJI Osmo Mobile 3.

C’est ce que je vous propose de découvrir maintenant.

Pourquoi un Gimbal pour votre Smartphone ?

Le smartphone est la caméra la plus populaire qui soit pour prendre des photos et pour filmer les petits instants de la vie. Le smartphone est un outil formidable qui convient pour 99% des besoins, mais à chaque fois que quelqu’un me montre une vidéo filmé au smartphone le constat est sans appel : Le cadrage est approximatif, ça bouge dans tous les sens, ça tremblote, bref c’est assez désagréable à regarder. Ce qui est normal, faire une vidéo en tenant un smartphone entre son pouce et son index donne rarement de bons résultats.

Pour tenter d’améliorer les choses les smartphones moyens et hauts de gamme embarquent un système de stabilisation optique pour effacer les mouvements parasites … mais c’est malheureusement assez peu efficace. Non seulement la vidéo sera « croppée » (elle sera rognée pour masquer l’effet de compensation de stabilisation) et la résolution maxi sera limitée. Quand au résultat il fait artificiel et loin d’être au niveau de ce que l’on peut faire avec un Gimbal.

Le Gimbal, que l’on appelle également Nacelle, est un appareil qui stabilise votre prise vidéo en temps réel, de façon mécanique, grâce à des servomoteurs qui assurent la stabilisation sur les 3 axes. Cet exemple vous permet de tout de suite comprendre l’intérêt de la chose. Vous pouvez courir comme un dératé pour suivre votre sujet, la scène restera parfaitement stabilisée.

La stabilisation avec ou sans Gimbal

DJI Osmo Mobile 3 : Le must des Gimbal pour Smartphone ?

Pas de teasing inutile, et puis de toute façon je ne parle que des produits qui me plaisent vraiment, oui le DJI Osmo Mobile 3 sera votre meilleur allié pour réaliser des pures vidéos au rendu cinématographique avec votre Smartphone.

Un Gimbal pour smartphone est très simple à utiliser. Il suffit de clipser votre smartphone via la pince à ressort ajustable, d’allumer le Gimbal puis de lancer l’application DJI Mimo. Après c’est à vous de jouer.

L’application DJI Mimo n’est pas obligatoire mais elle permet d’accéder à pleins de modes et de fonctionnalités vraiment cool comme les Story, les Timelapses ou prises de photos à 180 ou 360 degrés, le mode Sport, etc …. Mais si vous préférez utiliser votre application habituelle pas de problème, les fonctions seront limitées mais suffisantes pour faire des prises parfaitement stabilisées, c’est ce que l’on attend non?

J’aime beaucoup mon Osmo Mobile 2 mais cette nouvelle version du Gimbal de DJI élève encore le niveau d’un cran, tant sur le plan ergonomique que fonctionnel.

Une ergonomie parfaitement réussie

Le vrai inconvénient de l’Osmo Mobile 2 est qu’il n’est pas pliable. Personnellement ça ne me gène pas trop car le Gimbal rentre dans la poche avant de mon sac à dos North Face – Surge, mais l’encombrement est toujours un critère de choix important pour beaucoup d’entres vous et cette nouvelle mouture se plie en un instant.

Une fois plié le Gimbal est vraiment pas encombrant

Cette conception pliable rend le stabilisateur Osmo Mobile 3 incroyablement facile à transporter. Il se glissera facilement dans n’importe quel sac à dos, que vous optiez pour la version nue à 109 EUR, ou la version avec l’étui de transport et mini trépied à 129 EUR que je vous recommande évidemment, notamment parce qu’elle intègre le trépied indispensable pour des plans posés ou votre Gimbal peut faire des panoramique ou des suivis d’objets ou de personnes cinématographiques.

Le Gimbal en tant que tel pèse à peine plus de 400 grammes et convient à tous les smartphones dont la largeur est comprise entre 62 et 88 millimètres. Mesurez le votre mais normalement ça passe sans problème. Mon Galaxy S10 actuel passe sans problème sur le Osmo Mobile 2 et le Osmo Mobile 3 et il y a encore de la marge pour bien plus large.

La pince de l’Osmo Mobile 3 est plus fine que la version 2, mais toujours aussi fiable.

La conception de ce Gimbal fait que vous avez toujours accès au port de charge de votre smartphone ainsi qu’à la prise casque. Pourquoi cette précision ? J’y viens …

Le DJI dispose d’une autonomie généreuse de 15 heures de quoi faire des heures de tournage. Mais pas seulement car il peut faire office de batterie externe pour recharger votre smartphone. Et cette fonction est super pratique pour vous assurer de longue séquence de tournage sans voir votre créativité anéantie par un smartphone … à plat.

Il va de soit que vous pouvez également charger votre smartphone avec le Gimbal tout en filmant. Le câble n’est pas fourni car il dépend fortement du port de votre smartphone. Mais sachez simplement que côté Osmo Mobile 3 on est désormais en USB-C comme sur les smartphones récents. Bon point donc.

Un bouton de déclenchement pour l’index est présent à l’avant de la poignée. Ce bouton, présent sur le Osmo Mobile 1 et qui avait disparu sur le Osmo Mobile 2, est donc de retour sur le Osmo Mobile 3. Il permet de verrouiller, de recentrer, de suivre, d’activer le mode « sport » et de basculer entre les caméras avant et arrière. Il est très pratique et permettra donc aux plus exigeants d’entres vous de rester toujours hyper efficace.

Sur la face avant vous trouverez deux autres boutons ainsi qu’un petit Joystick. Sur le côté gauche un dernier bouton à glissière permet de faire des zooms avant et arrière ultra smooth, un régal, c’est clairement impossible à faire avec un smartphone.

Un logiciel tout aussi remarquable ?

DJI a quelques concurrents sur ce segment très en vogue. Ce qu’il le rend bien meilleur que les autres c’est sa partie logicielle.

Sur les versions 1 et 2 du DJI Osmo Mobile il fallait installer l’application DJI Go sur votre smartphone. L’application était assez gourmande en ressources mais elle était vraiment top et complète. J’ai donc été très surpris de découvrir que sur cette nouvelle mouture il fallait désormais utiliser l’application DJI Mimo.

Si vous avez suivi les actualités DJI vous avez peut être entendu parler du DJI Osmo Pocket. Il s’agit d’une mini caméra intégrant un mini Gimbal à 3 axes. Cet appareil est incroyable tant par sa taille et sa pertinence dans les usages, si vous avez les 300 EUR qui vont bien c’est peut être une alternative intéressante à ce que je vous présente aujourd’hui, mais si vous avez un bon smartphone sachez que ce dernier filmera de manière plus qualitative que le petit DJI Osmo Pocket.

DJI Mimo est la nouvelle application de DJI qui permet de gérer les DJI Osmo Pocket et donc le nouvel Osmo Mobile 3.

L’application DJI Mimo est hyper complète et plus orientée création que DJI Go grâce notamment au mode Story qui permet de réaliser des montages originaux. Mais pour le reste on s’y retrouve aisément.

J’adore toutes les fonctions de tournage intelligents comme ActiveTrack 3.0, Hyperlapse et Motionlapse qui vous permettent de filmer des scènes vraiment originales sans aucune prise de tête.

La fonction ActiveTrack est en particulier vraiment bluffante. Elle existait déjà mais là on atteint un niveau d’efficacité jamais rencontré. Appuyez sur la gâchette, faites un geste ou sélectionnez un sujet sur votre smartphone pour commencer le suivi avec ActiveTrack 3.0. L’application fera le reste. Lors de mes tests, il a facilement géré les situations où vous verrouillez un objet fixe et que vous vous déplacez autour de celui-ci, et lorsque vous verrouillez un objet en mouvement et que le cardan en fait le suivi.

Pour le suivi d’objets rapides ActiveTrack ne parviendra à maintenir l’automatisme. Il faudra alors passer en mode Sport en appuyant 2 fois sur la gâchette puis contrôler le mouvement via le joystick. Les mouvements seront plus rapide pour vous aider à maintenir le cadrage.

Personnellement j’adore aussi le mode photo panoramique qui prend plusieurs images et les assemble pour créer un angle de 180 degrés ou de 330 degrés. Pour cela vous devez poser le Gimbal sur le trépied, lancez la séquence et admirer le Gimbal en action, c’est toujours assez surprenant à voir.

L’application permet également d’utiliser un contrôle gestuel, ce qui est particulièrement utile lorsque vous vous enregistrez vous-même. Un simple geste de la main et vous pouvez prendre une photo ou démarrer l’enregistrement vidéo. Ensuite le Gimbal suit vos mouvements.

Vous pouvez acheter le pack Osmo Mobile 3 + Housse + Trépied au tarif de 129€ sur Amazon.

Laissez un commentaire