[Photo] Choisir une carte SD pour booster son appareil photo

J’utilise toujours des cartes SD performantes dans mon Fujifilm, c’est essentiel pour le bon fonctionnement de l’appareil. Mais depuis que j’ai acheté mon action cam DJI Osmo Action j’ai piqué toutes les cartes micro SD de mon Fuji.

Grâce à une bonne carte SD les photos sont enregistrées plus rapidement, surtout si vous shootez au format RAW. Cela permet non seulement de pouvoir visualiser votre photo immédiatement sans qu’un sablier apparaisse le temps qu’elle s’affiche, et surtout de pouvoir shooter en mode rafale. Le mode rafale en RAW avec une carte SD pas assez performante … vous oubliez.

D’habitude j’utilisais des cartes micro SD insérées dans un adaptateur mais j’ai lu qu’il était préférable d’utiliser une carte qui correspondait exactement au format de l’appareil utilisé pour éviter une perte de performance causée par l’adaptateur. J’ai donc opté cette fois pour des cartes SD.

Concernant la marque, j’achète principalement des SanDisk. Pourquoi ? D’abord parce que je n’ai jamais eu la moindre panne avec une carte SD avec cette marque et puis parce qu’elles ne sont pas très chères. J’ai acheté ici une carte SanDisk Extreme de 32 GB à 13,99 € et je vous explique pourquoi cette carte est parfaitement adaptée en photo.

Carte SD SanDisk Extreme de 32 GB

Je ne vais pas vous faire un cours sur les cartes SD, mais avec tous les symboles qui sont affichés si vous ne savez pas à quoi ça correspond vous êtes à peu près certain de vous planter. Si vous voulez pleins de détails technico-techniques

Sur l’emballage de cette carte SD SanDisk est écrit : « Extreme speeds for burst shooting, fast transfer, and 4K UHD« 

Voici une offre de notre annonceur


Cette simple phrase suffit largement à faire le bon choix, ce n’est pas du marketing, ça traduit simplement les hiéroglyphes inscrits sur la boîte :

  • Classe de vitesse 10 (Le 10 dans le C) : C’est la vitesse d’écriture minimal garantie par la carte.
  • Classe de vitesse UHS de type 3 (le 3 inscrit dans un U) : C’est le type de bus utilisé pour communiquer avec votre appareil. Il faudra être vigilent avec ce paramètre et vous assurer que votre appareil est bien compatible. Dans la doc de mon Fuji il est indiqué qu’il supporte de UHS 2, mais rien sur UHS 3, et finalement je n’ai jamais eu de problème.
  • Classe de vitesse vidéo V30 : Cette classe de vitesse est apparut avec la démocratisation des Action Cam. C’est la vitesse minimale en écriture garantie en vidéo. V30 c’est pour 30 Mo/s, et c’est parfait pour enregistrer du 4K. Il existe du V60 et du V90 qui prendront tout leur intérêt quand la 8K se démocratisera.
Carte SD SanDisk Extreme de 32 GB

Si vous ne voulez pas vous prendre trop la tête retenez que pour la photo et la vidéo en 4K une carte SD ou une carte micro SD avec l’inscription V30 indiquée dessus sera parfaite !

Concernant la taille de la carte, en photo une carte de 32 Go permet de stocker environ 800 RAW ou 4000 JPG mais seulement une demi-heure de vidéo en 4K.

Pour mon besoin en photo les cartes de 32 Go en classe V30 sont parfaitement adaptées. La SanDisk que j’ai achetée ne coûte que 13,99 € autrement dit je ne me ruine pas et je suis certain d’avoir le meilleur niveau de performance pour mon Fujifilm.

Acheter la carte SD SanDisk Extreme de 32 Go

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire