10 accessoires indispensables pour votre journée de randonnée / trek

Il est grand temps de profiter des vacances qui arrivent pour se bouger et se ressourcer. Parmi les activités prisées il y a la randonnée ! Seul ou à plusieurs la randonnée n’a que du positif à vous apporter. Seul vous repousserez vos limites et sortirez des sentiers battus à la recherche de sensations nouvelles. En famille vous inculquerez le goût de l’effort à vos enfants et leurs offrirez des souvenirs inaltérables. Entre amis l’esprit de cohésion se renforcera autour d’un objectif commun, celui de se faire plaisir, de découvrir et redécouvrir notre environnement, et de garder une excellente condition physique.

Mais la randonnée malgré son côté bucolique présente des risques largement sous estimés par ceux qui la pratique qu’occasionnellement. Il suffit de voir au mois d’août les familles qui arpentent des cols de montagne en tong, avec symboliquement à la main une petit bouteille de 25 cl d’eau vidée à la fin de la première montée, dans leur malheur ils trouveront toujours quelqu’un pour les aider, mais c’est pas très sérieux.

Comment feriez-vous avec une cheville cassée sur un sentier isolé, sans téléphone pour appeler les secours? Avez-vous prévu assez d’eau au cas ou votre randonnée durerait beaucoup plus longtemps que prévu? Vous avez de quoi vous soigner si vous vous entaillez superficiellement la jambe sur un rocher? Vous vous êtes perdu et la nuit est tombée, avez vous prévu une lampe torche et des vêtements chauds pour bivouaquer ?

Je vous propose donc ici une petite liste, non exhaustive, de choses et d’autres à emporter pour passer une randonnée agréable et surtout sécurisée.

15 accessoires indispensables pour votre journée de Trek

Cet article étant consacré aux accessoires indispensables à emporter en randonnée je ne vais pas m’attarder sur la tenue, mais évidemment optez pour une tenue de marche et des chaussures adaptées.

Pour la tenue vous n’avez que l’embarras du choix, que cela soit chez Decathlon si votre budget est limité ou dans des magasins spécialisés si vous recherchez des textiles de qualité. J’aime beaucoup les marques comme Millet, Patagonia ou encore Salomon ou encore North Face qui est un peu plus accessible. Privilégiez des vêtements respirants et légers mais n’hésitez pas à opter pour des textiles plus renforcés si vous êtes du genre à sortir des sentiers battus en montagne. Les produits de la mythique marque suédoise Fjällräven sont conçus dans cet esprit.

Même en été n’oubliez pas d’emmener des vêtements pour vous protéger du froid et de la pluie en cas ou le temps se gâterait où si vous deviez randonner plus longtemps que prévu. Je vous conseille un vêtement pour le froid et un autre pour la pluie pour plus de polyvalence. Il existe les Soft Shell qui sont très à la mode mais en cas de gros grain elles ne vous protégeront pas, pire elles ne mettront beaucoup de temps à sécher. D’une manière générale il est préférable d’empiler les couches, donc un maillot de randonnée technique respirant, une polaire de qualité de 200 g/m2 minimum, plus fine elles seront très peu efficace, et un vétèment de pluie capable de supporter une grosse averse tout en préservant les couches inférieures.

Côté chaussures si le terrain risque d’être accidenté optez pour des chaussures montantes. Elles sont certes plus lourdes mais elles limiteront fortement le risque d’entorse. Les chaussures en Goretex sont un plus car elles vous éviterons d’avoir les pieds mouillés si vous devez franchir des ruisseaux sans jouer aux équilibristes mais ce n’est pas indispensable non plus car s’il doit tomber des cordes pendants plusieurs heures le Goretex trouvera de toute façon ses limites. N’hésitez pas à mettre le prix, si vous êtes adultes vos chaussures vous feront une bonne partie de votre vie. Personnellement j’emmène une paire de chaussette de rechange en plus, ça peut servir.

Et maintenant les accessoires indispensables !

1- Un sac à dos – Oui c’est évident mais chacun doit partir avec son sac à dos avec ses affaires. a fait des années que je me trimballe avec mon sac à dos de la marque allemande Vaude mais on en trouve assez peu en France. J’avais acheté le mien sur Amazon il y a plus de 15 ans maintenant parce les modèles que l’on trouvait chez nous ne me convenaient pas. Pour une randonnée à la journée un sac de 30 litres sera suffisant voir 20 ou 25 litres si vous êtes un petit gabarit puisque vos affaires seront moins encombrantes. La marque Fjällräven que j’ai déjà cité plus haut propose des sac de randonnées très agréable à porter et plutôt sobre, j’ai pu le tester dan un magasin prêt de chez moi. Forcément au niveau prix ça pique. Assurez vous d’avoir des poches latérales pour mettre vos gourdes et une grande sangle ventrale pour soulager vos épaules. En randonnée le poids est essentiellement porté sur cette sangle ventrale, c’est très important pour ne pas subit le poid du sac.

Le modèle KEB HIKE 30 de chez Fjällräven

2- Un couteau – C’est un accessoire indispensable qui pourra vous aider dans diverses situation. Le couteau suisse Victorinox Camper est un excellent choix puisqu’il intègre de nombreux outils de confort comme le décapsuleur, le tire-bouchon et l’ouvre boîte, mais surtout des outils de survis et notamment 2 lames et 1 scie capable de découper une sangle, une corde ou une branche récalcitrante. Imaginez que vous glissiez et dévalez une pente et que votre sac vous immobilise totalement en se coinçant, la scie sera votre meilleur allier. Ce couteau doit évidemment est facilement accessible.

Le couteau suisse Victorinox Camper

3- Une puissante lampe à LED si vous rentrez aux aurores mais aussi en cas d’accident pour être visible par les secours terrestres ou aériens. En cas d’accident grave l’hélicoptère aura beaucoup de mal à vous visualiser si vous n’arrivez pas à vous signaler. La torche du Smartphone peut faire l’affaire mais cela ne remplacera pas une vraie lampe et votre batterie diminuera à vitesse grand V, ce qui n’est pas une bonne idée quand on est perdu ou coincé en montagne. Vous pouvez opter pour une lampe torche rechargeable comme l’astucieuse petite Olight Baton 3 ou une lampe frontale rechargeable comme la LED Lenser H7R.2, c’est selon vos préférences, la lampe frontale permet libérer vos mains mais personnellement j’aime bien la torche qui permet vraiment de maîtriser la l’éclairage.

Voici une offre de notre annonceur


4- Un smartphone bien entendu, car même si évasion rime avec déconnexion … la sécurité n’a pas de prix. Votre smartphone vous permettra également d’afficher vos coordonnées GPS pour aider les secours à vous localiser en cas de problème. Et puis si vous êtes perdu c’est toujours utile de voir votre position sur la carte. Si vous êtes un randonneur confirmé je vous recommande un vrai GPS de randonnée comme le Garmin eTrex 22x ou moins coûteux la carte IGN Top 25 du secteur où vous randonnez et son porte carte pour la protéger de la pluie.

5- Une batterie externe comme la batterie Anker PowerCore Essential de 20000 mAh vous permettra de recharger plusieurs fois votre Smartphone, GPS et votre lampe torche à LED. Vous remercierez le bon dieu de pouvoir recharger vos appareils si vous vous retrouvez dans la panade.

6 – Prenez de quoi vous soigner avec une trousse de secours, des couvertures de survie et un aspivenin. Ce sont des accessoires de sécurité vraiment pas très couteux, qui prennent peu de place et qui pourront éviter qu’une banale randonnée se transforme en une grosse galère et puisse mettre votre vie en danger. Un truc que j’emmène également c’est une petite attèle en mousse. Ca prend vraiment pas de place et ça peut aider quelqu’un qui se ferait une petite entorse ou qui se fracturerait le poigné. Evidemment il est toujours possible de s’improvise une attèle avec des branches et du bandage présent dans la trousse de secours, mais c’est un plus.

7 – Emmenez de quoi faire du feu – Si quelqu’un se blesse ou si vous vous perdez et êtes obligé de bivouaquer vous serez heureux d’avoir emporté de quoi faire du feu. A l’ancienne avec une pierre à feu si vous volez mais un briquet tempête reste quand même le plus efficace. Petite astuce, si vous vous blessez sérieusement (entorse, fracture, …) vous allez devoir rester sur place et donc commencer à avoir froid. Faites un petit dôme autour de vous ou d’une victime avec une couverture de survie et allumez une bougie chauffe plat que vous placez entre les jambes. En quelques minutes votre corps va se réchauffer et vous allez tranquillement pouvoir patienter avec une bonne doser de stress en moins.

8 – Protégez vos appareils électronique et vos papiers dans une pochette étanche. C’est également une bonne solution pour réunir tout ces objets au même endroits plutôt que de tout disperser dans votre sac.

9 – De l’eau en quantité surtout en cas de forte chaleur. Ne pas boire en quantité c’est risquer la déshydratation (Maux de tête, fatigue, sensation de froids, risque de tendinites, ou beaucoup plus grave encore, …). Comptez environ 1 litre d’eau tous les 3 heures, mais cette quantité est à adapter au climat. Pour 6 heures de randonnée avec des fortes chaleurs et sans ravitaillement possible je table généralement sur 3 litres d’eau dans 2 gourdes de 1,5 litres. Vous pouvez opter pour une gourde classique en aluminium et une gourde isotherme pour profiter d’eau fraîche le plus longtemps. J’aime bien aussi les gourdes SIGG de 1 litre en métal. D’une façon générale optez pour des gourdes sans BPA, sans phtalates, plomb ou d’autres substances nocives.

Si vous trekkez dans des endroits isolés et accidentés je vous recommande d’emporter une boite de comprimés purificateur d’eau Micropur Forte pour nettoyer votre gourde et aussi purifier l’eau collectée en pleine nature.

10 – Prévoyez de la nourriture. Faites vous plaisir avec un bon pique-nique mais restez dans le classique. Du pain, du bon jambon de pays, du fromage, des cornichons, des chips et des fruits pour le dessert. Par contre évitez les préparations dans des tupperwares car avec la chaleur c’est jamais une grande réussite. Ou sinon prévoyez les pains de glaces mais ça va alourdir les sacs à dos. Vous pouvez aussi emporter quelques barres énergétiques bio en cas de fringale mais aussi en cas de problème. Prenez également un peu de nourriture plaisir : du chocolat, du saucisson, des fruits secs, …

Bon j’ai surement oublié des trucs alors n’hésitez pas à compléter la liste si c’est un truc vitale.

Voici mon GPS pour faire du vélo ! Le Garmin Edge 830 est une vraie réussite avec une autonomie de plus de 15 heures cartographie activée et un écran tactile désormais absolument parfait qui réagit au doigt et à l'oeil, comme un smartphone.

Créez un itinéraire sur Strava ou sur Garmin Connect et il est aussitôt transmis à vote GPS. Si vous êtes pressé ou dans un lieu inconnu, le générateur de boucle vous guidera tout simplement. Si vous décidez de changer de prendre un autre chemin le recalcul est automatique et un nouvel itinéraire vous sera proposé.

Voir mon classement des meilleurs GPS pour en savoir plus !

GPS Vélo

Laissez un commentaire