[Installation Hi-Fi] Configuration audiophile connectée à moins de 1900 EUR

Un ami me demandait dernièrement de lui composer une solution Hi-Fi pour écouter Spotify, Qobuz et la musique stockée sur son NAS Synology. En complément il se demandait s’il pouvait également brancher sa TV dessus ou s’il était préférable d’acheter une barre de son. Le genre de mission que j’accepte évidemment … immédiatement.

Pour un budget de 1900 EUR j’ai pu lui proposer une installation Hi-Fi audiophile haut de gamme, connectée, permettant en bonus de brancher sa TV via une entrée / sortie numérique optique pour un rendu infiniment meilleur que ce que permet une barre de son.

Le cahier des charges ?

Taille de la pièce:  Moins de 30 m2.

Sources audios:

  • Services de musique en ligne avec notamment Spotify et Qobuz (pour la musique Hi-Res).
  • Musique dématérialisée au format MP3 ou FLAC stockée sur un NAS Synology.
  • Pas besoin de lecteur CD ou de platine vinyles.
  • La TV UHD 4K

Emplacement pour les enceintes: Dans un meuble bibliothèque dans lequel est déjà intégré la TV. Les niches latérales pour les enceintes font 35 cm de hauteur et 40 cm de profondeur.

Emplacement pour l’ampli: Sur une étagère du meuble de la bibliothèque avec 20 cm de hauteur et 40 cm de profondeur.

Budget: 2000 EUR maximum, ce qui est confortable pour bénéficier d’une installation Hi-Fi haut de gamme (en l’absence de lecteur CD et/ou platine vinyle.

Philosophie générale : Esthétique sobre / Polyvalence sonore / Simplicitié d’utilisation / Qualité des composants.

Configuration proposée : The England Style !

J’ai tout de suite écarté les amplificateurs Home-Cinéma. Bien qu’ils intègrent de nombreuses connectiques et embarquent tout les protocoles pour écouter votre musique dématérialisée, ils sont trop encombrants et pas suffisamment audiophiles.

Concernant les enceintes il faut adapter votre choix à la taille de la pièce. Pour une pièce de moins de 30 mune bonne paire d’enceintes bibliothèque est un choix pertinent. Les enceintes colonnes sont non seulement encombrantes, mais demandent aussi plus d’espaces pour s’exprimer correctement.

Dès lors avec un budget de 2000 EUR, sans besoin de lecteur CD ou de platine vinyle, il est possible de s’offrir un couple Ampli Hi-Fi Stéréo / enceintes bibliothèque de très bonne facture.

Pour répondre au cahier des charges de mon ami, je me suis rendu dans un magasin spécialisé pour réaliser mes écoutes. J’ai réussi à lui concocter une composition haut de gamme à 1900 EUR:

  1. Un amplicateur Hi-Fi Stéréo Cambridge Audio CXA60 doté de d’entrées optiques par lesquelles seront connectées les 2 sources : La TV HD 4K et un streamer ChromeCast Audio.
  2. Une paire d’enceinte bibliothèque B&W 707 S2 de chez Bowers & Wilkins. Ces enceintes, dignes héritières des fameuses B&W CM1 S2, sont tout simplement incroyables. Elles sont d’ailleurs aussi à l’aise pour du Hi-Fi haut de gamme qu’intégrées dans une installation Home Cinéma comme frontales.
  3. Une ChromeCast Audio branchée en optique sur l’amplificateur pour pourvoir streamer toutes les sources dématérialisées, que cela soit des services en lignes ou un flux DLNA provenant de votre NAS. Tout cela piloté depuis un smartphone bien entendu.

Faisons maintenant un petit focus sur les différents composants de cette solution.

Les enceintes bibliothèques : B&W 707 S2

Bowers & Wilkins est une marque Anglaise haut de gamme datant des années 70 et dont la réputation n’est plus à faire. lls ont été les premiers à intégrer le Kevlar dans la conception de leurs membranes pour plus de rigidité et une distorsion réduite.

Connaissant bien les petites enceintes bibliothèques B&W CM1 S2 j’étais impatient de tester leurs remplaçantes sorties en octobre 2017 : Les B&W 707 S2.

Il s’agit d’enceintes 2 voies équipées d’un haut parleur de 13 cm et d’un tweeter à dôme en carbone. L’évent Bass Reflex situé à l’arrière permet d’alléger la face avant et de maîtriser l’encombrement avec des dimensions (lxhxp) de 165 x 280 x 276 mm. Vous pourrez aisément les intégrer dans votre salle / salon, que cela soit sur des pieds adaptés, des étagères ou pourquoi pas dans des niches encastrées (en prenant soint de garder un espace arrière et latéral d’environ 10 cm).

Elles sont déjà très classieuses en photo mais vous apprécierez mieux encore leur qualité de fabrication lorsque vous les verrez de vos propres yeux. Elles existent en blanc, en noir ou en bois de roses. Pour un intérieur moderne je vous recommande le blanc ou le noir.

La puissance admissible des B&W 707 S2 est de 100 Watt RMS. Elles accepteront tout bon amplificateur allant de 30 Watts à 100 Watts sous 8 Ohms. Le double bornier arrière permet d’accepter des câbles avec une section de 4 mm2 max. Ne lésinez pas sur la qualité du câble !

A l’écvoute ces B&W 707 S2 produisent un son assez neutre, très détaillé et bien équilibré. Pas étonnant que B&W équipe autant de studios. Car c’est cette neutralité sonore qui permet de restituer le plus fidèlement possible l’intention de l’artiste.

L’amplificateur Hi-Fi Stéréo : Cambridge Audio CXA60

Pour réalisé ma composition j’ai testé un Cambridge Audio CXA60 à 790 EUR, un Rotel A-12 à 999 EUR et un Marantz PM6006 à 599 EUR. Ces trois amplificateurs produisent suffisament de courant pour alimenter nos B&W 707 S2.

Mon choix s’est assez rapidement orienté vers l’amplificateur de la marque Anglaise Cambridge Audio. Une marque réputée pour la grande qualité de ses composants et le son typiquement Britannique délivré par ses amplificateurs.

Le son du Cambridge Audio CXA60 confirme le caractère des enceintes, il est également assez neutre, bien équilibré, et restitue fidèlement la volonté originale de l’artiste. Complètement à l’opposé d’un amplificateur comme le Marantz PM6006, bien plus typé, plus fermé, et moins polyvalent selon moi. Il est plus proche du Rotel A-12 dans l’équilibre général, mais beaucoup moins « sec » que le Rotel.

Le Cambridge Audio CXA60 est un amplificateur de classe A/B qui délivre 2×60 Watts sous 8 Ohms ou 2×90 Watts sous 4 Ohms. Sa grosse alimentation torique de 700 Watts vous permettra d’alimenter les enceintes colonnes ou bibliothèques les plus exigentes. Il dispose de 4 entrées analogiques, de 2 entrées numériques optique et 1 entrée numérique coaxiale.

Les sources branchées sur les entrées numériques seront décodées grâce au DAC intégré Wolfson WM8740 compatible avec les flux audio numérique Hi-Res en 24 bits / 192 kHz. Du très bon donc. On notera la présence d’une entrée SUB pour un caisson de basse très sympa en mode Home Cinéma.

Il ne me paraît pas surperflu de préciser que les appareils Cambridge Audio de la série CX sont habitués aux Awards délivrés chaque année par What Hi-Fi. L’amplificateur Cambridge Audio CXA60 ne déroge pas à la règle, il a été primé 2 années de suite en 2015 et 2016.

On notera l’excellent niveau de finition du CXA60, la qualité des matériaux employés y est pour quelque chose.

Lecteur réseau connecté : Google Chromecast audio

Il y a toujours quelques nostalgiques du vinyle ou du CD pour vous expliquer pourquoi la musique dématérialisée c’est mal. Le clou du spectacle c’est généralement quand on me vante le bruit du craquement du vinyle … Après tout tant mieux si ça fait vendre des platines et puis personnellement j’adore ça et je continue même d’offrir des vinyles à mon père, car l’objet est magnifique. Toujours est-il que je compte sur les doigts d’une main les amis qui utilisent encore les supports physiques.

Pour écouter de la musique dématérialisée sur son installation Hi-Fi vous avez 2 solutions :

  • soit votre amplificateur embarque déjà les protocoles adaptés (DLNA / Spotify Connect / ChromeCast / …).
  • soit vous rajoutez un petit lecteur réseau connecté dédié comme il en existe des dizaines.

C’est évidemment le deuxième choix que je propose ici puisque l’amplificateur Cambridge Audio, comme tout amplificateur Hi-Fi haut de gamme qui se respecte, n’embarque aucun protocole connecté pour se concentrer sur son coeur de métier 😉

Pour rendre un amplificateur « connecté » la solution la plus simple, la plus qualitative et la moins chère est sans hésiter la ChromeCast Audio, proposée par Google à seulement 39 EUR. Il s’agit d’un petit dongle discret connecté d’un côté sur votre amplificateur et de l’autre à votre réseau Wi-Fi.

La popularité du protocole de diffusion « ChromeCast » rend cette solution particulièrement pertinente. Ce protocole est en effet intégré dans la plupart des applications de musiques sur smartphone :

  • Les applications de musique de streaming en ligne (Spotify / Qobuz / Tidal /Deezer / …),
  • L’applications DS Audio proposée par Synology
  • Ou des applications comme BubleUPnP capable de diffusers toutes les sources compatibles DLNA vers un appareil ChromeCast Audio

Vous sélectionnez votre ChromeCast dans Qobuz et à vous le Hi-Res sur votre installation Hi-Fi.

Le principe du protocole n’est pas d’envoyer de la musique de votre smartphone vers votre amplificateur, comme le fait Airplay ou Bluetooth de manière destructive. Non, votre smartphone sert uniquement de « télécommande ». Lorsque vous lancez une musique depuis Spotify, l’application demande en réalité à votre ChromeCast Audio de se débrouiller toute seule et d’aller chercher le titre que vous avez sélectionné sur votre NAS ou sur Internet. Cela signifie que vous pouvez éteindre votre smartphone ou vous éloigner sans couper la musique.

Je ne dois pas oublier de parler des qualités audiophiles de la ChromeCast Audio : 

  1. ChromeCast Audio récupère votre source via le réseau Wi-Fi. L’avantage du Wi-Fi est qu’il ne détériore pas le signal comme le ferait une connexion Bluetooth. Si vous avez un abonnement Qobuz le fichier numérique Hi-Res est donc transmis tel quel au ChromeCast.
  2. La sortie audio du ChromeCast Audio peut être analogique ou optique selon le câble que vous utilisez. Ainsi en branchant votre ChromeCast sur l’entrée optique de votre amplificateur vous transmettez le signal numérique reçu directement et sans le modifier vers votre amplificateur. C’est ce dernier qui va assurer le décodage du fichier numérique. Et bingo un amplificateur comme le Cambridge Audio embarque un convertisseur (DAC) particulièrement performant.

Et la TV ?

Pour la télévision inutile d’investir dans une barre de son si vous avez une telle installation :

  • Reliez simplement une sortie optique de votre téléviseur vers une entrée optique de votre amplificateur Hi-Fi Stéréo.
  • Rendez-vous ensuite dans les paramètres de votre TV afin de sélectionner Sortie audio optique de type PCM. Le PCM permet d’envoyer un vrai signal stéréo vers votre amplificateur sans compression.

Laisser un commentaire