[Vélo] Bilan de mon éclairage Knog Blinder après 1 an d’utilisation et 4500 km au compteur

Cela fait maintenant plus d’1 an et plus de 4500 km que j’utilise intensivement un éclairage avant et arrière de la marque Knog lors de mes sorties. Ces 2 éclairages à LED et batterie intégrée fonctionnent encore aussi bien qu’au premier jour. Ce n’est pas une réelle surprise car la marque est réputée, mais c’est toujours une satisfaction personnelle d’avoir fait le bon choix.

A gauche mon Knog Blinder Road R70 et à droite mon Knog Blinder Road 400. Même avec la boue ils éclairent très très bien ! Mais il suffit de les passer à l’eau.

Est-il vraiment nécessaire de rappeler l’importance d’un bon éclairage en vélo ? L’éclairage est obligatoire mais au delà de ça il peut tout simplement nous sauver la vie.

Quand il fait beau je n’utilise pas l’éclairage avant que je laisse à la maison mais en revanche j’utilise systématiquement mon éclairage arrière, même l’été en plein soleil. Il suffit en effet d’un contre jour pour qu’un conducteur un peu distrait ne me voit pas dans son sillage. Mon choix s’était porté sur 
le Knog Blinder Road R70 disponible à 33 EUR sur Amazon et un peu plus cher sur ProbikeShop. Je vous invite à consulter la présentation que j’ai rédigée de cet éclairage arrière un peu plus bas. Mais vraiment rien à dire sur ce produit c’est un sans faute, il tient une sortie de 4 heures sans problème et pour le coup il a vraiment 4500 km au compteur depuis l’année dernière.

J’utilise aussi beaucoup mon vélo en mode Vélotaf, alors dès que les jours raccourcissent l’éclairage avant devient utile pour être visible. Jusqu’au moment ou l’on part et revient du boulot la nuit tombée, l’éclairage avant devient alors indispensable pour s’éclairer et voir la route. J’avais acheté le Knog Blinder Road 400 disponible à 70 EUR sur Amazon. Il est significativement plus cher mais avec 400 lumens assuré par 2 LED, il vous permet d’être vu mais surtout de parfaitement voir la route pour rouler de nuit. Il existe plusieurs mode d’éclairage. Pour ma part je met le mode fixe dans les passages sans éclairage avec une intensité élevée et le mode Wide si je suis sur un chemin. Dès qu’il y a de l’éclairage public je repasse en clignotant. A savoir le mode fixe avec une intensité au Max ne vous offre que 25 minutes d’autonomie ! Ce mode est donc à utiliser de manière ponctuelle dans les chemins étroits quand il fait un noir total. Sinon réduisez l’intensité pur augmenter l’autonomie. En mode clignotant il tient plusieurs heures sans problème. Du moins je sais qu’il tient une sortie de 4 heures, je n’ai jamais fait plus.

J’espère que ce petit retour d’expérience vous aura été utile.

Laissez un commentaire