Un lecteur Audio Hi-Res à base de Raspberry Pi pour écouter sa musique dématérialisée [DIY]

Les amateurs de bon son ont généralement la belle installation Hi-Fi qui va bien pour écouter leurs CD ou leurs Vinyles préférés. Mais dès qu’il s’agit d’écouter de la musique dématérialisée les choses se compliquent.

Comment profiter de Spotify, Qobuzz ou encore de tous ses albums centralisés sur son NAS avec cette belle installation Hi-Fi ? Et cela sans sacrifier la qualité audio, le confort d’utilisation et sans dépenser une fortune dans un lecteur audio réseau Hi-Fi propriétaire ou l’on est tributaire du bon vouloir du constructeur pour l’intégration d’une nouvelle fonctionnalité ou la correction d’un simple bug ?

Ce que je vous propose dans ce tutoriel, c’est de réaliser votre propre lecteur audio réseau à partir d’un simple Raspberry Pi, d’une carte DAC additionnelle et d’une solution logicielle cool et gratuite comme RuneAudio. Une solution des plus discrète qui au final vous coûte une centaine d’Euro et qui offre un son d’aussi bonne qualité que des solutions 10 fois plus chères. Allons-y !

Je sens que ça va être très sympa ce truc !

Les solutions du marché pour écouter sa musique dématérialisée

Il existe pleins de solutions pour écouter sa musique dématérialisée :

  • Brancher un PC sur votre installation Hi-Fi, en passant par un DAC externe pour améliorer le son et en utilisant Foobar pour chuinter le kernel audio de Windows qui dégrade votre son … vive l’usine à gaz.
  • Acheter un streamer Hi-Fi comme l’excellent Pioneer N-50A, un appareil au design sympa, qui supporte pleins de formats, qui intègre des entrées optiques / coaxial, mais qui coûte quand même un bras.
  • Acheter une petite Chromecast Audio. C’est séduisant mais la sortie audio est pourrie en mode analogique. Heureusement peu le savent mais la sortie est également compatible optique, il suffit alors de la brancher à un DAC externe à entrée optique et ça devient cool. Mais cela revient au final au même prix que la solution que je vous présente aujourd’hui qui sera bien plus ouverte 😉
  • Remplacer votre ampli existant par un ampli qui intègre des fonctionnalités réseaux. Perso j’aime bien la gamme MusicCast de Yamaha comme le Yamaha R-N402 à 369 EUR sur Amazon … sauf que vous n’aviez peut être pas prévu de changer votre ampli 😉

Et d’autres possibilités encore … pas toujours très glop

Ce qui nous amène à notre sujet principal, concevoir un lecteur audio réseau haute fidélité à partir d’un Raspberry Pi 3 sur lequel vous allez connecter une carte DAC HifiBerry DAC+ Pro.

Raspberry Pi et DAC Hifiberry utilisé comme lecteur audio réseau Haute Fidélité

Le Raspberry Pi le DAC HifiBerry dans leur boîtier noir.

Une solution évidemment pilotable depuis votre smartphone, tablette, PC, Mac, Linux , … grâce à l’application audiophile RuneAudio

Interface de RuneAudio sur une tablette. 

Envie d’en savoir plus ?

La liste de course !

Pour ce tutoriel j’ai utilisé le matériel suivant. Je vous ai mis les liens vers Amazon :

Un Raspberry Pi 3 Model B, si vous avez un vieux RPi qui traîne ça fera l’affaire !

  • Le DAC HifiBerry DAC+ Pro qui intègre un puce de conversion Burr-Brown permettant de lire des fichiers Audio Hi-Res jusqu’à 192 kHz et 24 bits, la même puce que l’on trouve sur des appareils à 4000 EUR !DAC HifiBerry DAC+ Pro

La version Pro du HifiBerry intègre des connectiques plaquées OR

  • RuneAudio une solution Open Source qui s’installe sur le RPi afin d’en faire lecteur réseau de musique dématérialisée haut de gamme puisque RuneAudio supporte le format DSD, un format dont échantillonnage est 64 fois supérieur au CD Audio. Evidemment il faut les sources qui vont avec.

Et c’est tout ! Il y en a pour un peu plus de 120 EUR sur Amazon au moment ou j’ai rédigé l’article.

Montage de votre DAC

Temps estimé : 10 minutes environ

Le montage est ultra simple et ne nécessite pas de grosses compétences, je vais donc être très synthétique :

  1. Tout d’abord collez les 3 petits radiateurs sur votre Raspberry Pi comme décrit dans mon article Raspberry Pi : Assemblage et premier démarrage !
  2. Assembler le boîtier noir proposé par HifiBerry et insérez le RPi et la carte DAC HifiBerry. Suivez les instructions officielle pour respecter l’ordre de montage tel qu’expliqué dans l’article officiel Assemble The HiFiBerry Case.

Déjà ? Etape suivante alors !

Installation de RuneAudio

Temps estimé : 30 minutes en comptant le téléchargement d’une image de 600 MB

Dans cet article je vous propose d’installer le logiciel RuneAudio sur le RPi. Mais n’hésitez pas à tester d’autres solutions comme Volumio ou encore Daphile. Ma préférence pour RuneAudio est motivée par la présence, en plus du navigateur, d’une application pour Android & IOS alors que Volumio ne propose que l’interface Web. L’interface Web est parfaite, mais une application … c’est encore mieux.

  1. Téléchargez la dernière version de RuneAudio. Notez que si vous avez un vieux Raspberry Pi, ça le fait ! Une fois téléchargé vous devez décompresser l’archive afin d’extraire le fichier au format .IMG.
  2. Insérez votre carte Micro SD sur votre PC. Si vous n’avez pas de port adéquat vous pouvez acheter un petit adaptateur tout en un pour carte flash, c’est toujours utile.
  3. Téléchargez USB Writer afin de déployer RuneAudio sur la carte Micro SD.
  4. Une fois l’installation terminée insérez la carte SD dans le RPi.

On passe au branchement ?

Branchement de votre RPi / DAC

Temps estimé : 5 minutes pour faire les choses bien.

  1. Placez votre RPi / DAC ou vous voulez, montrez-le ou cachez-le, avec sa taille minimaliste c’est au choix.
  2. Connectez les 2 sorties SPDIF / RCA à votre Ampli Hi-Fi.
  3. Connectez le à votre réseau avec un câble Ethernet. Notez que ça marche aussi en Wi-Fi mais il faut préalablement faire la config en Ethernet car elle a l’avantage d’être automatiquement configurée grace au DHCP. Si vous n’avez pas de prise Ethernet près de votre installation Hi-Fi pas de panique voici 2 solutions :
    1. Branchez votre RPi / DAC sur un port Ethernet de votre boîtier ADSL le temps de configurer le Wi-Fi, vous le replacerez au bon endroit par la suite.
    2. Mieux encore il existe une astuce simple pour avoir du câblage filaire Ethernet, utiliser simplement le réseau CPL de votre BOX ADSL. Lisez mon article Comment brancher vos appareils en Ethernet à la Freebox Player vous allez vite comprendre. J’aurais d’ailleurs pu intituler cet article “Comment créer un réseau Ethernet filaire grâce au CPL”
  4. Brancher l’alimentation du RPi / DAC et c’est parti !

Configurer RuneAudio

Temps estimé : 10 minutes maximum

RuneAudio met une trentaine de secondes à démarrer.

Comme évoqué pendant le tutoriel, RuneAudio est accessible depuis n’importe quel périphérique car on y accède depuis un navigateur. Petit plus il existe également une application Android / IOS c’est toujours agréable sur ce type de périphérique.

Accéder à RuneAudio depuis Windows

Ouvrez un explorateur Windows et allez dans Réseau. Le périphérique RuneAudioUPnP doit apparaître. Patientez un peu si vous venez d’allumer votre RPi ;-). Faites un clic droit sur le périphérique RuneAudioUPnP et affichez les propriétés.

Vous identifiez ainsi l’adresse IP de votre RPi, ici 192.168.0.35.

Lancez maintenant un navigateur et entrez l’adresse précédemment collectée. Magie vous devez arrivez sur l’interface de RuneAudio ! Je l’ai déjà configuré donc le dernier titre que j’ai écouté apparaît.

Accéder à RuneAudio depuis Android ou IOS

  • Depuis votre périphérique Android / IOS rendez vous dans le store et recherchez l’application RuneAudio.
  • Installez RuneAudio
  • Assurez vous que votre Smartphone / Tablette est bien connecté à votre réseau Wi-Fi.
  • Lancez RuneAudio, il va automatiquement découvrir votre serveur RuneAudio !

Ajouter une source et écouter votre musique !

Nous allons maintenant ajouter une source contenu des musiques. Allez pour cela dans Menu / Sources.

Dans la rubrique NETWORK MOUNTS cliquez sur Add New Mount

Dans cet exemple j’ajoute les paramètres d’accès à mon NAS Synology. Si vous n’avez pas de NAS pour centraliser tous vos documents … et bien je ne peux que vous le conseiller. Pour vous aider dans votre choix consultez mon article Guide d’achat d’un NAS. Il suffit d’indiquer le nom que vous voulez donner à cette source, l’adresse IP de votre NAS, le nom du partage qui contient les musiques (sur le Synology mettez music comme dans mon exemple) et indiquez votre login / password pour y accéder. Enfin cliquez sur Save Mount pour enregistrer cette nouvelle source.

Une petit coche verte apparaît sur votre nouvelle source si l’accès est OK, sinon réessayez encore ;-). Notez sur cette page la présence d’une rubrique USB Mounts. Vous l’aurez compris, il suffit de brancher un disque USB contenant toutes vos musiques sur votre RPi pour que RuneAudio en scanne tout son contenu. Je vous l’avais dis que ce petit logiciel était magique.

  Sur la bandeau du bas accédez à votre bibliothèque en cliquant sur Library

En cliquant sur Network Mounts vous accédez à la structure de vos musiques comme elle se présente dans un explorateur Windows. Maintenant pour rechercher par Artistes, Albums, Genres, les rubriques associées sont proposées.

Contenu de la bibliothèque de musique. On notera la possibilité d’accéder à Spotify, oui oui !

Votre bibliothèque est certainement encore en cours de construction, un peu de patience le contenu apparaît progressivement, mais vous pouvez déjà écouter un titre indexé, il suffit de double-cliquer dessus, je ne vais pas vous faire un dessin.

On navigue dans RuneAudio avec 3 onglets principaux : Library, Playback et Queue

Configurer le réseau Wi-Fi

Cette étape n’est utile que si vous ne voulez ou pouvez pas rester en réseau filaire Ethernet. Toutefois je vous recommande le filaire, surtout si vous voulez lire des fichiers audio haute-résolution.

Dans Menu / Network vous pouvez configurer votre réseau Wi-Fi.

Configurer le Wi-Fi dans RuneAudio

Autres paramètres

Je ne vais pas détailler chaque paramètre, ce n’est pas l’objectif de cet article. Toutefois sachez que vous pouvez trouver dans les menus quelques paramètres sympas :

  • Activer / Spotify (Spotify ouvre son API uniquement aux comptes Premium)
  • Activer le montage automatique des disques USB (C’est activé par défaut)
  • Activer le support du DSD (pour faire simple c’est de la très haute définition)
  • Activer Airplay pour utiliser RuneAudio comme passerelle Airplay (Activer par défaut, les pro IOS apprécieront)
  • Activer ou désactiver le réglage du volume (Activé par défaut). RuneAudio précise que cette fonctionnalité logicielle dégrade légèrement le son, si vous êtes puriste et écoutez de la musique Hi-Res, désactivez-le et contrôlez le son uniquement avec la télécommande de votre Ampli, vous aurez alors une véritable solution “bitperfect”

Conclusion

Je vous ai présenté dans cet article comment monter votre streamer audio réseau avec un Raspberry Pi, un DAC HifiBerry et la solution logicielle RuneAudio. Cette configuration très abordable financièrement vous permet de disposer d’une solution audio haute de gamme qui ravira les plus exigeants en termes de qualité sonore. Il s’agit d’une solution dites “bitperfect”, c’est à dire qui ne détériore pas le son d’origine par un traitement logiciel tier.

L’ajout du DAC n’est pas obligatoire, puisque vous pouvez très bien connecter la sortie jack de votre RPi directement sur votre chaîne. Le DAC permet d’améliorer significativement le décodage de votre source numérique et est indispensable pour décoder des fichiers Hi-Res jusqu’à 192 kHz et 24 bits. Si vous êtes de ceux qui pense que le DAC ne sert à rien parce que du numérique c’est du numérique … et bien je vous répondrais : l’essayer, c’est l’adopter !

N’hésitez pas à me faire votre retour d’expérience sur le sujet.

5 thoughts on “Un lecteur Audio Hi-Res à base de Raspberry Pi pour écouter sa musique dématérialisée [DIY]

  1. Bonjour,

    Super article et très complet ça va sûrement m’aider dans mon évolution hifi ! Je suis en ce moment même à la recherche d’un lecteur réseau pour mon ampli.

    Je regardais de près le Yamaha WXC-50 voire le WXA-50 si jamais je décide de me séparer de mon ampli (il est vieux et sera remplacé très bientôt), mais ça coûte un bras ! et bon même si ça marchera super bien, je resterai dépendant d’un fabriquant et à quand son obsolescence…(?) et puis il me reste un rasp 1 à reconvertir et j’ai vu que hifiberry était adapté 🙂

    Dans le lot j’ai aussi un Cambridge DAC Magic 100, mais si on compare la carte hifiberry et mon DAC c’est quoi la réelle différence au-delà de la connectique plus fournie ? Quand vous dites que la carte est la même que des appareil à plus de 4000€, c’est en pensant à B&O ?

    Autre question, on parle ici de fichier stockés sur un NAS, mais pour ce qui est d’un abonnement spotify premium :
    – est-ce que le son est directement téléchargé par le raspberry puis trasnféré à l’ampli ? la tablette/téléphone ne sert que de “télécommande”.
    – ou bien téléchargé sur tablette/téléphone puis transmis vers le raspberry qui transfert vers l’ampli ? dans ce cas, on aurait une conversion supplémentaire tablette/téléphone -> raspberry. La tablette/téléphone ne sert plus seulement de télécommande mais aussi de réceptacle pour télécharger le son.

    J’espère avoir été clair dans mes explications.

    Merci beaucoup !

  2. Bonjour Jean-Marc

    Tu peux tenter les yeux fermés, c’est top. Je l’utilise encore car je n’ai rien testé de mieux depuis.

    Par contre ajouter des packages à Rune Audio, je n’ai pas la réponse, il faudrait que je cherche un peu … mais je suis presque en vacances 😉 alors une detox s’impose.

    Par contre je pense que tu vas nous donner la réponse prochainement 😉

    Néamoins personnellement j’aime bien avoir un système pour un usage. Si tu mets à jour Rune Audio, pas besoin de réinstaller ta solution de rip de CD ! Et puis un RPi çe n’est jamais une dépense inutile.

    OC.

  3. bonjour,

    Merci pour l’article, je pense que je vais tenter cette installation chez moi 😉
    En fait je suis tombé sur l’article en cherchant autre chose, mon but est d’utiliser un raspberry avec un lecteur cd usb pour pouvoir ripper mes cds et envoyer les fichiers (si possible dans un format non compressé, FLAC ou autre) vers mon Nas .
    Est ce que vous pensez qu’il est possible d’ajouter des packages et script a runeaudio pour arrivez a cela ou il est mieux de partir sur une autre distri ? L’idéal pour moi etant d’avoir un seul raspberry qui ferait ces 2 fonctions, ripper et streamer hd comme dans l’article.

    Merci

  4. Salut, ravi que cet article te plaise, le Pi avec RuneAudio est une excellente solution.

    Pour répondre :

    1) le signal issu d’un port HDMI étant 100% numérique c’est ton ampli A/V qui va effectuer la conversion du signal issu du Pi. Donc aucune raison pour toi de plugger un DAC sur le Pi. Seul exception si le DAC de ton ampli est pourri. Mais généralement ils sont bien voir parfait.

    2) la je ne sais pas, car mettre un petit afficheur c’est possible, mais comment pilotes tu RuneAudio ? Par contre si tu lances une play list depuis ton smartphone, l’afficheur te permet de savoir ce que tu écoutes, donc sympa quand même.
    Il existe des “bidouilles” pour connecter une tablette sur le Pi, du coup le tactile de la tablette te permet de gérer, mais un peu complexe .

    Je ferai quelques recherches et tests sur le sujet.

    3) oui le NAS permet de centraliser toute sa musique donc hyper pratique. Mais si tu branches un disque USB avec tes albums sur ton Pi le tour est joué. C’est fait pour ca nativement.

    OC.

  5. Salut ! Merci pour cet article ! 🙂 J’aurais quelques petites questions complémentaires !

    1) est-il possible / recommandé / souhaitable, quand on a un ampli A/V qui a donc à la fois des entrées HDMI et des entrées analogiques Synch, d’utiliser la sortie HDMI du Raspberry plutôt qu’un DAC externe ?

    2) est-il possible (et le cas échéant que me recommandes-tu) d’utiliser un petit écran LCD sur le Pi dans le cas où l’on ne voudrait pas utiliser son smartphone pour piloter tout ça ? Je cherche un boîtier qui permette de mettre le Dac et le mini LCD… (ou pas de DAC si la sortie HDMI est suffisante !!)

    3) tu recommandes l’utilisation d’un NAS.. Si comme moi, on a envie de limiter le nombre d’appareil, le même Raspberry peut-il faire office de NAS et de player audio ? Si oui, peut-on utiliser la distrib Runeaudio ou faut-il bricoler soi-même une Debian ?

    Toutes mes excuses pour toutes ces questions 🙂
    ++

Laissez un commentaire