Comment bien choisir votre NAS pour partager vos données

Comment bien choisir votre NAS pour partager vos données?

Le NAS est aujourd’hui un élément quasi incontournable à la maison. On peut toujours trouver le moyen de s’en passer, mais franchir le cap c’est se simplifier considérablement la vie. Un NAS, pour faire très simple, c’est un disque dur que vous branchez sur un port Ethernet de votre BOX ADSL (ou mieux de votre routeur WiFi pour ceux qui en ont marre du Wifi tout pourri des BOX ADSL) qui permet de centraliser toutes les données de votre foyer. Vous pouvez alors y accéder depuis tous vos appareils, que vous soyez chez vous ou à distance. Avec un NAS vous n’avez plus à jongler entre vos appareils pour retrouver le dernier film ou le dernier album MP3 que vous avez téléchargé. Avec un NAS toutes vos données sont centralisées au même endroit et donc faciles à sauvegarder.

Le succès est tel qu’il existe des modèles de NAS à la pelle, avec plus au moins d’emplacements de disques, de puissance et de fonctionnalités. De quoi s’y perdre, je vous l’accorde. Je vous propose dans cet article de découvrir comment choisir votre NAS en toute simplicité selon un simple critère : Vos usages !

De quelle volumétrie avez-vous besoin?

Les disques durs ont des capacités qui vont actuellement jusqu’à 10 To.

Il faut retirer 10% de la capacité affichée d’un disque pour obtenir sa volumétrie net utile une fois le disque formaté, soit 9 To utilisable pour un disque de 10 To.

Une telle volumétrie est colossale pour le particulier, elle permet de stocker à titre indicatif environ 1000 films au format Blu-ray ou encore 14000 films au format DivX sur un seul disque.

Commencez par évaluer vos besoins en stockage en additionnant la taille occupée par vos donnes sur vos différents supports. Multipliez allègrement par 2 voir 3 pour vous avoir suffisamment de marge pour les années à venir si vous ne voulez pas avoir à tout refaire dans 5 ans.

Puisque l’on parle de disques, les NAS sont allumés 24/7, orientez-vous vers des disques durs adaptés à l’utilisation dans un NAS. Ils sont un peu plus chers que les disques classiques mais ils ne vous claqueront pas dans les doigts.

Western Digital propose ainsi une série appelée RED spécialement conçue pour les NAS avec des disques allant de 1To à 10 To. A ce sujet j’ai rédigé l’article quels sont les meilleurs disques durs pour votre NAS pour vous guider dans votre achat de disques durs.

En résumé nous venons de voir que la première étape dans le choix d’un NAS était de savoir de quelle volumétrie vous aviez besoin et qu’il fallait prendre de la marge pour être tranquille. Nous avons vu également qu’un seul disque dur pouvait stocker jusqu’à 10 To de données.

Très bien, mais comment faire si l’on a besoin de plus d’espace encore ? Et si le disque tombe en panne je perds tout ? Pas d’inquiétudes, ça se passe au chapitre suivant …

Combien d’emplacements disques pour votre NAS ?

Les NAS Grand Public permettent selon les modèles d’insérer un ou plusieurs disques durs. Le nombre d’emplacement (appelé nombre de baie) dont vous aurez besoin va dépendre d’une part de la volumétrie utile souhaitée mais aussi du niveau de protection de vos données. Je vais m’expliquer.

Si vous avez besoin de pouvoir stocker 1 To de données,  un petit NAS de 1 baie comme le Synology DS118 équipé d’un disque de 3 To (2,7 To utile) fera largement l’affaire sans vous ruiner.

Toutefois peut-être souhaitez-vous toujours pouvoir accéder à vos données même au cas ou le disque tombe en panne? Dans ce cas il faut vous orienter vers un NAS à 2 baies équipé de 2 disques de 3 To configurés en miroir. Les données sont alors stockées simultanément sur les 2 disques. Si un disque tombe en panne vos données sont toujours accessibles et vous pouvez en commander tranquillement un nouveau, peu importe la marque mais de taille au moins équivalente.

Mais attention ne confondez pas sécurité du disque et sauvegarde des données ! Si un virus s’attaque à vos données, elles seront vulnérables sur les 2 disques à la fois puisqu’il s’agit d’un miroir ! Donc peu importe le nombre de baies dans votre NAS, il faudra toujours prévoir une solution de sauvegarde.

La bonne solution est en générale soit de dédier une baie du NAS à un disque dur destiné à la sauvegarde, soit de connecter un disque USB externe sur lequel vous planifierez une tache de sauvegarde. La planification d’une tache de sauvegarde est prévue dans le système via l’interface de gestion du NAS, c’est du moins le cas sur les Synology, leader incontesté des NAS Grand Public.

Pour ceux qui ont besoin d’encore plus de volumétrie vous serez certainement amenés à investir dans un NAS de plus de 2 baies monté cette fois non pas en miroir, mais en agrégat de disques. Un agrégat requiert au minimum 3 disques. Les données sont alors réparties sur tous les disques avec un calcul de parité qui permet en cas de panne de l’un des disques d’avoir toujours accès aux données. Ainsi 3 disques de 6 To (5,4 utiles) vous permettent de disposer de 10,8 To utiles. Pour faire simple vous sacrifiez l’équivalent d’un disque au calcul de cette parité. Un NAS de 4 baies constitué d’un agrégat de 4 disques de 6 To vous permettra donc de disposer de … vous avez trouvé ? Bravo 16,2 To utiles. Ça en fait des films piratés et ça devient compliqué de sauvegarder tout cela ;-).

Vous connaissez la volumétrie que vous souhaitez et le nombre de baies à prévoir dans votre NAS? Passons maintenant aux usages, et découvrez une sélection de NAS.

Un partage simple et centralisé des données pour toutes la famille …

C’est évidemment l’usage de base du NAS : Un partage centralisé de vos données accessible depuis n’importe quel appareil pour toute votre famille. Selon les usages vous pourrez soit copier votre fichier sur votre appareil avant de l’ouvrir, soit, encore plus simple, l’ouvrir directement sans avoir à préalablement le transférer, qu’il s’agisse de fichiers bureautiques, de photos, de musiques ou même de vidéos.

Inutile de vous ruiner pour cet usage de base, veillez simplement à acquérir un NAS avec au moins un port Gigabit et un port USB 2.0 ou USB 3.0 pour connecter un lecteur externe dédié à vos sauvegardes.

Je vous recommande l’un des 4 NAS Synology suivants, allant de 1 à 4 emplacements disques selon vos besoins en volumétrie utile totale:

  1. Synology DS118 – NAS à 1 baie
  2. Synology DS218j – NAS à 2 baies
  3. Synology DS418j – NAS à 4 baies
  4. Synology DS419 Slim – NAS à 4 baies pour des disques 2.5″

Sachez maintenant que les NAS (et en particulier ceux de Synology) proposent de nombreuses autres fonctionnalités destinées à améliorer votre expérience utilisateur. L’utilisation intensive de certaines fonctionnalités peuvent nécessiter de vous orienter sur une gamme supérieure, c’est l’objet du chapitre suivant.

Pour une utilisation avancée de votre NAS

Le succès des NAS Synology repose sur la richesse fonctionnelle de son logiciel DSM présent sur toute sa gamme de NAS (Active Directory, FTP, Virtualisation de serveurs, DHCP, DNS, Serveur d’impression, Gestionnaire de caméra de surveillance, Messagerie, Proxy, VPN, Radius, Photo Station, Video Station, Audio Station, Plex Server, …). Je ne développerai pas toutes ses fonctionnalités, la liste des possibilités est longue.

Mais prenez bien conscience que les NAS présentés précédemment, par ailleurs plutôt réservés à une utilisation familiale (de 1 à 10 personnes), ne vous permettront pas de multiplier l’utilisation simultanées et intensives de fonctionnalités, notamment s’il s’agit de fonctionnalités multimédias.

Synology propose 3 fonctionnalités (ou plutôt applications) permettant de gérer vos bibliothèques de médias: Photo StationVideo Station et Audio Station. Ces applications sont un réel + pour gérer vos médias. Elles vous permettent en effet de disposer sur tous vos appareils d’un moyen simple et convivial d’accéder à vos photos, films et musiques. Plutôt que de rechercher votre média via un simple partage vous disposez alors d’une interface présentant les vignettes de vos médias, la possibilité de rechercher par différents critères, et cerise sur le gâteau, de profiter d’une fonction de Streaming du contenu permettant d’améliorer votre expérience utilisateur surtout sur des réseau WiFi ou les petites baisses de régimes sont tout de suite fatales à la lecture d’un flux vidéo.

2015-04-27 21_26_44-DSM 5.1 - Multimédia - Serveur de stockage sur réseau (NAS) Synology
L’application Video Station de Synology

Tout ceci consomme des ressources surtout avec les grosses bibliothèques du fait de l’indexation des fichiers et le transcodage des flux vidéos.

Si tels sont vos usages je vous conseille alors de vous orienter vers un NAS haut de gamme:

  1. Synology DS718+ – NAS à 2 baies performant recommandé pour les usages à plus de 10 utilisateurs et pour le streaming vidéo.
  2. Asustor AS3202T – NAS à 2 baie avec un port HDMI pour une connexion directe à votre téléviseur.
  3. Synology DS918+ – NAS à 4 baies performants pour besoins de stockage important

La série + de Synology intègre une puce de transcodage vidéo supportant le Streaming de flux en HD 1080p / 4K. Cette fonction permet de regarder des flux HD sur des appareils non compatibles avec le HD.

Conclusion

J’espère que ce petit article vous permettra d’y voir un peu plus clair sur les critères de base à prendre en compte pour choisir correctement votre NAS.

20 commentaires sur “Comment bien choisir votre NAS pour partager vos données”

  1. merci pour cet article très bien documenté !
    petite question, est-il possible de regarder simultanément jusqu’à trois films différents stockés sur un nas sur trois supports différents (par exemple : freebox, tablette, pc portable). si oui quel modèle me conseilles-tu et avec quels dd ? merci d’avance pour ta réponse.
    ps : j’envisage l’achat d’un nas à 2 baies montés en miroir

  2. une question technique , est-ce possible d’Avoir un NAS sur lequel on peut entré les dossier a partir des prises USB 3.0 et ensuite les partager réseau avec la connexion ethernet ? La raison est qu avec un grand nombre de données les prises USB 3.0. est plus rapide que le réseau …mais je me suis fait dire que si tu entre les données en USb tu dois fonctionner en tout temps en USB….

    votre aide sera apprécié..

  3. Bonjour,

    Je souhaiterais avoir un conseil. J’ai actuellement un NAS DS110J 2To qui est plein et également très lent.
    Je souhaite investir dans un nouveau NAS et j’hésite fortement entre le DS116 et le DS216J.
    Mon utilisation est essentiellement stockage/partage de ma musique, mes photos et surtout toutes mes vidéos que je regarde via Plex sur ma TV ou via Plex sur ChromeCast … J’utilise egalement DownloadStation pour les torrent, pour que tout se fasse direct sur le NAS.
    Je cherche donc à augmenter la taille de stockage mais également la fluidité d’accès au NAS.

    J’hésite donc entre le DS116 pour ses performances (1Gb de RAM vs 512 pour le DS216j) et le DS216J qui lui a 2 baies mais dont j’ai peur de la rapidité de réaction? est-ce que je vais voir la différence de performance pour mon utilisation Plex ?

    De plus, le 2 baies m’interesse surtout pour l’évolutivité plus tard plus que pour le mirroring car si j’ai bien compris les 2 baies sont surtout utile pour ne jamais avoir d’interruption d’utilisation et pas forcement pour de la sauvegarde. De plus, je ne souhaite pas forcément dupliquer toute ma médiathèque ! (tanpis si je perd des films), uniquement une duplication des photos m’interesserait je trouve donc dommage de devoir bloquer un disque entier de même taille pour du mirroring. Est-ce que je peux utiliser le 2ieme disque en disque indépendant surlequel je programmerais une duplication de ma photothèque ?

    De plus, je compte garder mon DS110J pour mon partage docs… etc ou sauvegarde je ne sais pas trop.

    Je suis perdue entre la performance du DS116 et l’évolutivité du DS216J ….

    Pouvez-vous me conseiller ?

  4. Pour répondre à Shyheim974, tu as la même utilisation que moi: une Android TV pour transcoder, ce que tu veux faire est un simple partage de fichiers (ta vidéothèque) depuis le NAS utilisé à la fois par le MX III et ton PC, au lieu de brancher ton DD externe sur l’un puis l’autre.

    Pour résumer:
    – soit ta vidéothèque est gérée sur le NAS, avec « Videostation » et « Serveur Multimédia » pour le DLNA, puis l’appli « DS Video » sur Android, compatible Chromecast, pour caster tes vidéos. Les applis Synology sont excellentes. Point négatif: il manque le transcodage si tu n’as pas une version « play », et peu de codecs sont de toute façon supportés par Chromecast et/ou tes renderers DLNA (TV, home cinema ou autres).
    – soit tes fichiers video (et audio) sont sur le NAS et tu utilises juste un partage réseau (WebDAV marche idéalement, sinon SMB, AFP ou NFS), mais c’est Kodi ou XBMC sur ton MX III qui fait tout. Là, n’importe quel NAS va faire l’affaire, c’est ton Android TV qui fait le boulot.

    Cette dernière solution marche très bien, bien mieux que DLNA ou Chromecast, parce que ce n’est pas ton NAS qui diffuse la video, là c’est le MX III qui la lit. Du coup, ton NAS en fait le minimum. À 50€ pour une bonne Android TV qui lit tout, j’ai viré mon Chromecast et abandonné définitivement DLNA pour ma vidéothèque de 2 To…

  5. Bonjour,

    Le D216J te suffit.

    Le transcodage est intéressant pour lire des vidéos sur des périphériques qui ne seraient pas en mesure de lire ta vidéo. Exemple lire de la 4K sur une veille tablette qui n’a pas assez de ressources. La vidéo est alors décodée sur le NAS et diffusée vers ton périphérique.

    D’autre part le transcodage ne fonctionne QUE avec l’application DS VIDEO de Synology, pas avec un lecteur Plex, ce qui répond a ta question, tu utilises Plex, donc le DS216J suffit 😉

    OC.

Laisser un commentaire