Comment installer une Seedbox pour télécharger des Torrents [Deluge / Debian 8 “Jessie”]

Je vous propose dans ce tutoriel de découvrir précisément comment installer une Seedbox pour télécharger des Torrents rapidement et en toute sécurité.

Qu’est ce qu’une Seedbox et à quoi ça sert ?

Une Seedbox est un serveur distant que vous louez chez un hébergeur et que vous dédiez au téléchargement de fichiers Torrents. Il s’agit généralement d’un serveur Linux virtuel ou physique sur lequel est installé un client Torrent que vous pilotez via le web.

Les intérêts pour les Seedbox sont multiples :

  1. Puisque qu’elles sont localisées chez un hébergeur elles disposent d’un débit montant et descendant très élevé. Le débit est généralement compris entre 100 Mb/s et 1 Gb/s selon les hébergeurs. Vous pouvez par exemple télécharger en Torrent le DVD de 4TB d’un CentOS en quelques minutes à peine.
  2. Les Seedbox sont souvent utilisées par les pirates pour télécharger illégalement car Hadopi ne contrôle pas les hébergeurs comme 1&1, OVH, Online, …. (ne me demandez pas pourquoi). On peut noter que les pirates utilisent également beaucoup les VPN comme alternative au Seedbox.
  3. Elles sont également beaucoup utilisées par ces mêmes pirates car elles permettent de maintenir un taux de partage élevé chez les trackers de Torrent privés (On appelle cela le Ratio). Il est très difficile de maintenir un bon ratio de partage depuis son domicile, sauf à laisser le PC allumée 24/7, car le débit Domicile > Internet est généralement 8 fois plus faible que dans le sens Internet > Domicile. Toutefois ce dernier argument concernant le ratio n’est valable que sur les trackers privés, sur les trackers public il n’y a pas de restrictions.
  4. La Seebox permet en outre de disposer d’un espace de partage sur Internet performant. Vous pouvez par exemple créer votre propre Dropbox Like pour partager vos sources, légales bien entendu, pas de piratage les mais, c’est interdit.

Assez parlé on passe un peu à l’action.

Le contexte

Pour réaliser ce tutoriel j’ai commandé un petit VPS chez 1&1, avec 50 GB de SSD et un Linux sous Debian 8 “Jessie” prêt à l’emploi. Les VPS n’offrent pas énormément de stockage mais 50 GB c’est quand même déjà pas mal pur un usage personnel. De plus la machine est prête en 10 minutes à peine dès que la commande est passée.

NB : Si vous souhaitez disposer d’une volumétrie de stockage élevée optez pour un serveur dédié chez Kimsufi ou chez Online. Comptez quand même une vingtaine d’euros par mois pour une machine dédiée avec 1 ou 2 TB de stockage.

Nous allons installer sur ce serveur le client BitTorrent Deluge. C’est l’un des clients BitTorrent les plus employés sur les Seedbox, en concurrence avec rTorrent ou Transmission. Je ne vais pas m’attarder sur les raisons de mon choix mais j’aime notamment la légèreté du client Web de Deluge comparé à celui de rTorrent développé en JAVA.

Une fois le client Deluge installé et configuré nous allons lancer le téléchargement d’un Torrent.

Si vous n’êtes pas trop manchot sous Linux votre Seedbox devrait être opérationnelle en 10 minutes à réception du serveur sinon plutôt 20 ou 30 minutes.

Installation et configuration de la Seedbox [Deluge sous Debian 8 “Jessie”]

Installation du client Deluge

Ouvrez une session PuTTY sur votre Seedbox.

Puis commencez par actualiser le référentiel local des logiciels disponibles sur les dépôts APT. Les dépôt APT sont des serveurs qui contiennent tous les logiciels supportés pour votre système.

Ce n’est pas toujours la dernière version du logiciel, mais elle a l’avantage d’être la plus stable possible.

apt-get update

Vous pouvez en profiter pour mettre à jour les paquets actuellement installés sur votre serveur si des paquets plus récents ont été identifié suite au passage de la commande update.

apt-get upgrade

Le client Torrent Deluge est constitué de 2 paquets: Deluged et Deluge-web. Le premier correspond au moteur de Deluge et le second au service Web.

On installe les 2 paquets en 1 seule commande car on aime quand ça va vite. Confirmez en tapant O.

apt-get install deluged deluge-web

Création d’un compte et d’un groupe dédié pour Deluge

Créez ensuite un compte ET un groupe nommés Deluge. Ce compte sera utilisé pour démarrer les services nécessaires au démarrage automatique de Deluge.

sudo adduser --system --gecos "Deluge Service" --disabled-password --group --home /var/lib/deluge deluge

Un utilisateur et un groupe deluge sont créés, le compte utilisateur est ajouté au groupe et le répertoire personnel deluge est créé dans /var/lib/deluge.

Création d’un service pour le moteur de Deluge

Il faut créer un service pour que Deluge démarre automatiquement au démarrage de votre serveur.

Créez pour cela le fichier /etc/systemd/system/deluged.service et copiez dedans le contenu suivant (Vous pouvez utiliser l’éditeur nano ou vi, mais si vous n’êtes pas à l’aise passez par le client graphique WinSCP).

[Unit]
Description=Deluge Bittorrent Client Daemon
After=network-online.target

[Service]
Type=simple
User=deluge
Group=deluge
UMask=007

ExecStart=/usr/bin/deluged -d

Restart=on-failure

# Configures the time to wait before service is stopped forcefully.
TimeoutStopSec=300

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Exécutez la commande suivante pour activer le démarrage automatique du service que vous venez de créer :

systemctl enable /etc/systemd/system/deluged.service

Plutôt que redémarrer le serveur pour démarrer le service, exécutez la commande suivante :

systemctl start deluged

Et pour vérifiez l’état du service :

systemctl status deluged

Création d’un service pour L’interface Web de Deluge

Il faut également créer un service pour que l’interface Web de Deluge démarre automatiquement.

Créez cette fois le fichier /etc/systemd/system/deluge-web.service et copiez dedans le contenu suivant.

[Unit]
Description=Deluge Bittorrent Client Web Interface
After=network-online.target

[Service]
Type=simple

User=deluge
Group=deluge
UMask=027

ExecStart=/usr/bin/deluge-web

Restart=on-failure

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Exécutez la commande suivante pour activer le démarrage automatique du service que vous venez de créer :

systemctl enable /etc/systemd/system/deluge-web.service

Plutôt que redémarrer le serveur pour démarrer le service, exécutez la commande suivante :

systemctl start deluge-web

Et pour vérifiez l’état du service :

systemctl status deluge-web

Et en l’état l’installation est complètement opérationnelle. Il ne reste plus qu’à passer à la dernière étape : Le téléchargement d’un Torrent (légal).

Premier démarrage de Deluge

Ouvrez votre navigateur préféré et connectez-vous à Deluge via son adresse IP sur le port 8112. Exemple 54.23.12.65:8112

A la première connexion le mot de passe est tout simplement deluge. Cliquez ensuite sur Login

Vous êtes invité à changer de mot de passe, ce que je vous recommande bien entendu, mais nous verrons ça un tout petit peu plus tard. Cliquez sur No.

Le gestionnaire de connexion de Deluge s’affiche. Ce gestionnaire permet donc de gérer plusieurs client Deluge. Pas bête. Par défaut il vous propose bien entendu une connexion sur votre serveur, l’adresse 127.0.0.1 correspond à l’adresse locale de votre serveur. Cliquez sur Start Daemon.

Puis sur Connect.

Bienvenue sur votre Seedbox sous Deluge !

Pour changer votre mot de passe cliquez sur Préférences puis rendez vous dans la catégorie Interface. Procédez au changement et cliquez sur Change.

Votre mot de passe est changé.
Deluge est fin prêt au téléchargement. Enfin …

Téléchargement d’un Torrent avec Deluge

Pour notre premier téléchargement j’ai récupéré un lien Torrent directement sur le site de CentOS afin de télécharger leur dernière distribution. Mais les pirates qui téléchargent illégalement vont plutôt chercher des liens Torrents sur des sites de téléchargement illégaux.

Cliquez sur le bouton Add puis File pour ajouter le lien Torrent que vous avez téléchargé sur votre ordinateur. Je rappelle que le lien Torrent est un fichier petit en taille, il contient simplement le code d’identification du Torrent à télécharger. Il est également possible d’ajouter des liens magnets vous évitant de télécharger le lien Torrent. Tous les sites de le propose pas.

Une fois ajouté mon téléchargement commence. La vitesse grimpe assez rapidement. Sur mon VPS chez 1&1 j’ai un débit de 100 Mb/s, soit environ les 11,4 MB/s indiqués sur l’interface. Si j’étais chez Online ça monterait beaucoup plus haut, mais vous voyez qu’en moins de 6 minutes je vais télécharger les 4,1 GB du DVD de CentOS.

La Seedbox en action

Comment récupérer votre téléchargement ?

Une fois votre Seedbox en place et vos premiers téléchargements effectués vous allez pouvoir récupérer vos fichiers.

Vous pouvez le faire manuellement de manière sécurisée depuis un client SFTP comme WinSCP ou avec un client FTP comme FileZilla. Dans ce dernier cas le service FTP devra être activé sur votre Linux.

Mais vous pouvez aussi le faire de manière automatique en mettant en place un script de copie entre votre Seedbox et votre NAS Synology. C’est un peu technique car j’intègre l’authentification par clé SSH pour sécuriser la connexion mais mon tutoriel est normalement bien détaillé.

Conclusion

J’espère que cet article vous a apporter un peu d’éclairage sur le fonctionnement d’une Seedbox. Je me dois de préciser que comme indiqué en introduction la Seedbox est beaucoup utilisée par les pirates pour télécharger illégalement. Je serais curieux de savoir combien de serveurs dédiés chez les hébergeurs sont utilisés pour cet usage, à mon avis c’est énorme. Toujours est-il que je me dois de vous rappeler que le téléchargement d’œuvres protégées par un droit d’auteur est strictement illégal.

12 thoughts on “Comment installer une Seedbox pour télécharger des Torrents [Deluge / Debian 8 “Jessie”]

  1. Oui utiliser un VPN et ce qu’il y a de plus simple puisqu’il n’y a rien à faire à part lancer son VPN et se connecter sur un serveur VPN situé dans un pays laxiste.

    Par ailleurs le VPN sécurise mieux ton PC en ne l’exposant pas directement sur Internet, te permet de surfer depuis le travail sans être espionné par le service informatique, et pleins d’autres choses encore.

    OC.

  2. Merci pour ta réponse rapide. Lisant tes tutos il me semble qu’un débutant aurait plutôt intérêt à se tourner vers un bon VPN. Est-ce vraiment plus simple d’accès ?

  3. Bonjour,

    Je ne connais pas Useed. Tu auras noté que mon tuto explique comment créer sa seedbox soi même 😉 plutôt que de passer par un service tier plus cher. Je constate juste que pur le prix de Useed tu aurais un petit serveur Kimsufi ou Online 5 fois plus gros.

    Maintenant je comprends tout à fait que tu cherches un service prêt à l’emploi, car se lancer sur Linux peut faire peur.

    OC.

  4. Bonjour Ozanne Cadet,
    J’ai pris à l’essai une box Useed (la moins chère pour 1 mois). Elle est paraît-il configurée “prête à l’emploi”. Malgré tout, étant complètement novice je ne sais pas la mettre en route. Un premier onglet demande “Sélectionner la source”. Puis au dessous un second “Propriété du torrent (trackers)”. Je n’ai aucune idée de ce qu’il faut écrire dans ces onglets pour accéder aux torrents.
    Help please.

  5. Bonjour,

    je n’arrive pas à configurer Transdrone pour pouvoir piloter ma seedbox depuis mon android … help please 🙂

  6. Re,

    Finalement un redémarrage du système a été salvateur… Après avoir redémarré le système et s’être connecté à l’interface web, le gestionnaire de connexion affiche le statut du deamon ainsi que son adresse et sa version (qu’il n’affichait pas avant parce qu’il n’avait pas du le détecter comme il faut).

    Voilà, donc ça fonctionne bien 🙂

    Merci pour ton partage 🙂

  7. Bonjour,

    Idem suite à l’installation de deluge impossible de lancer le deamon…

    Il ne se passe rien.

    Je cherche et si je trouve je reviens ici 🙂

  8. JE suis dans le même cas, j’ai fait une clean install, et bien suivi le tuto, et quand je clique sur start daemon, il reste hors ligne

  9. Hello,

    Étrange si tu en arrives là c’est que tout est installé. Cette fenêtre n’a pas trop d’intérêt en soit, elle permet de se connecter éventuellement à une autre instance Deluge depuis la Seedbox.

    Tu as réussi depuis ton post ?

    OC.

  10. Salut =)
    Quand je clic sur start daemon, il ne se passe rien et je ne peux pas cliquer sur Connect du coup. Une idée de la source du pb ?
    Merci d’avance =)

Laissez un commentaire