Comparatif 2020 des meilleurs GPS Vélo / VTT avec Cartographie et Navigation

Choisir un bon GPS de Vélo intégrant à la fois la cartographie, des fonctionnalités de navigation avancées et des outils pour améliorer vos performances n’est pas une mince affaire tellement l’offre est variée.

Les marques sont nombreuses (Garmin, TwoNav, Wahoo, Bryton, Polar, …) et les modèles déclinés par ces marques le sont tout autant.

Compte tenu du prix élevé d’un bon GPS Vélo / VTT capable de proposer à la fois cartographie, navigation et fonctions avancées, vous n’avez pas vraiment le droit à l’erreur.

Ce classement est le fruit de nombreux comparatifs techniques et fonctionnels qui ont d’office écartés certaines marques. Proposer un bon « compteur » GPS Vélo à un prix abordable est une chose et toutes les marques s’en sortent d’ailleurs très bien. Mais dès qu’il est question de cartographie et de navigation, c’est une autre affaire et c’est un vrai savoir faire technologique. Ainsi des marques comme Polar ou Bryton ont rapidement été écartées du fait de lacunes importantes sur l’aspect navigation.

Néanmoins ces concurrents font des efforts pour venir concurrencer les leaders, je devrais dire LE Leader qu’est Garmin. Ainsi le dernier né de chez Bryton, le Bryton Ride 860, tente de venir marché sur les plates bandes de Garmin avec un GPS sous Android qui sur le papier semble très prometteurs. Malheureusement la prestation est loin d’être au niveau d’un Garmin pour un prix pas vraiment intéressant.

Choisir le meilleur GPS Vélo / VTT nécessite également d’étudier précisément le retour d’expérience des utilisateurs. Faire la part des choses entres des problèmes qui peuvent être mineurs et isolés, et des défaillances fonctionnelles significatives.

Actuellement les deux marques qui sortent clairement du lot sont Garmin et Wahoo. La première est mythique et forte d’une expérience sans faille dans le domaine de la navigation GPS auto, la randonnée et bien sur le cyclisme. La seconde est le petit poucet qui vient bousculer le géant sur le terrain de la connectivité et de l’ergonomie.

Le grand gagnant de ce duel des marques c’est nous et notre soif de sport et de bien être. La convergence des GPS proposés par Garmin et Wahoo avec des applications en ligne comme Strava, Komoot, Training Peaks nous ouvre de nouveaux horizons ou chacun y trouvera forcément son plaisir.

J’adore la technologie et généralement mes tests m’amènent à proposer au moins 3 marques. Mais exceptionnellement mon choix s’est arrêté sur seulement 2 marques de GPS Vélo / VTT : Une valeur sûre et un challenger.

C’est parti !

Les meilleurs GPS Vélo / VTT avec Cartographie et Fonctions de Navigation

1- Garmin Edge 530 / Garmin Edge 830

Ils déchirent les nouveaux Garmin Edge 530 et 830 !

Les GPS de la série Garmin Edge sont sans égal la référence absolue pour les amateurs comme pour les professionnels du vélo et VTT. La gamme est assez large chez Garmin et vous trouverez forcément votre bonheur.

  • La série 100 avec le Garmin Edge 130 pour ceux qui cherchent un simple compteur GPS, sans navigation et sans fonctions avancées.
  • La série 500 avec le Garmin Edge 530 qui permet de construire des entraînements fractionnés, de suivre vos performances avec les indicateurs prisés chez les Pros (FTP, TSS, …) , des fonctions de navigation et de guidage. L’écran est non tactile et tout ce gère via des boutons.
  • La série 800 avec le Garmin Edge 830 reprend l’ensemble des fonctions du 530 mais propose un écran tactile à la place des boutons (Il y a quand même un bouton ON/OFF et un bouton LAP). Ce modèle propose également une fonction de calcul d’itinéraire que ne propose pas le 530 à cause de l’absence du tactile, c’est la possibilité de se rendre à une adresse que vous sélectionnez. Cette fonction n’intéressera pas forcément tout le monde, moi personnellement je l’utilise.
  • La série 1000 avec son Garmin Edge 1030 reprend presque toutes les fonctions du 830 mais avec un très grand écran. Je dis presque car en réalité le 1030 est sortie avant le 830 et il n’intègre pas toutes les fonctions de ce dernier, notamment des fonctions spécifiques en VTT ! Si vous êtes VVTistes restez donc sur le 530 et le 830. Autre problème : son prix. Le Garmin Edge 1030 est proposé nu sans capteurs à 550 EUR. … ça pique !

Le Garmin Edge 530 présente le meilleur rapport Fonctionnalité / Prix de la gamme. La seule différence notable entre le Garmin Edge 530 et le Garmin Edge 830 étant l’absence du tactile. Le tactile est selon moi un vrai plus mais non indispensable.

Si comme moi vous préférez le tactile il faudra mettre 100 EUR de plus pour vous offrir le Garmin Edge 830. Beaucoup, et j’en fais parti, était un peu déçu de la sensibilité du tactile sur le Garmin Edge 820. Personnellement je m’y étais habitué, il fallait parfois s’y reprendre à 2 fois pour que le tactile réponde correctement, c’était agaçant mais c’était quand même pratique. En revanche je m’étais promis de ne pas racheté de tactile pour le prochain. Mais voilà j’ai eu l’occasion de tester le Garmin Edge 830 et Garmin à clairement réglé ce problème ! Alors vous savez quoi … je me suis acheté le Garmin Edge 830.

La cartographie Garmin intégrée, version améliorée de la carte OSM, est parfaite pour faire de la route. Les VTTiste seront tentés d’ajouter la carte optionnelle TOPO V4 PRO pour créer depuis le GPS des parcours sur les chemins de randos tout en bénéficiant d’un niveau de détail similaire aux cartes IGN TOP 25. La carte est très chère, mais pas indispensable. On notera qu’il est très facile de télécharger la carte IGN TOP 25 en Torrent, mais attention c’est illégal, bien que je doute que quelqu’un vienne vous mettre en prison pour ça ;-). Je n’ai pas le droit de vous donner le lien … mais à tout hasard si vous tapez Torrent Garmin Top 25 dans votre moteur de recherche …

Les VVTistes seront ravi de savoir que le 530 et le 830 intègre désormais des MTB Metrics. Il s’agit de métriques de performance spécifiques au VTT : Nombre de sauts / Distance de saut / Temps de suspension. Attention le 1030 n’intègre pas ces fonctions !

L’application gratuite Garmin Connect, disponible depuis n’importe quel navigateur et via l’application pour smartphone, vous permet de centraliser toutes vos activités, d’analyser vos performances, mais également de créer ou découvrir les parcours, segments, entraînements de la communauté Garmin. Et autant vous dire que vous allez être servi. L’application Garmin Connect se synchronise automatiquement avec votre Garmin Edge afin que vos activités soient aussitôt disponibles sur votre tableau de bord dès qu’elles sont terminées. La connectivité se fait en bluetooth avec votre smartphone, et en Wi-Fi ou en filaire avec votre PC.

L’intégration avec Strava est également au RDV, toutes vos activités peuvent être synchronisées automatiquement, même sans compte Strava Premium. Si vous bénéficiez d’un compte Strava Premium vous pourrez suivre en temps réel les segments Strava directement sur votre Garmin Edge. Sans compte Premium, contentez vous de Garmin Connect qui fait la même chose mais avec une communauté moins dynamique que Strava. Le Virtual Partner du Garmin Edge 530 / 830 va automatiquement vous indiquer votre progression sur le segment Strava ou Garmin Connect en cours. C’est bluffant !

Il est évidemment très simple d’importer vos traces GPX générées depuis Strava, Komoot, RideWithGPS, Runtastic, UTAgawaVTT, soit en déposant le GPX / TCX dans le bon répertoire du Garmin, soit en l’important dans Garmin Connect, ce qui est plus malin pour centraliser la gestion de ses traces. Je pourrai vous parler du Garmin pendant des heures, tellement les possibilités sont nombreuses ! Il faut un petit temps d’adaptation de quelques jours pour bien comprendre les différentes possibilités et une fois adopté vous ne pourrez plus le quitter.

On a aimé

  • L’écran 2,6″ parfaitement adapté à la pratique du vélo, ni trop grand, ni trop petit.
  • L’écran tactile du 830 qui est désormais aussi réactif qu’un smartphone, rien à voir avec la génération précédente.
  • L’autonomie était le gros point faible des générations précédentes. Le problème est résolu ! Après une sortie de 120 km avec capteur de cadence et de fréquence cardiaque vous aurez consommé seulement 35% de batterie !
  • La cartographie vectorielle intégrée Garmin Cycle Map et les fonctions de guidage au top.
  • La possibilité d’ajouter la carte TOPO PRO V4 (IGN modifiée par Garmin) pour les VTTistes exigeants.
  • La fonction Climbpro qui affiche une vue vectorielle de votre ascension, ça c’est ultra ouf !
  • Les MTB Metrics pour les VVTistes.
  • La sensibilité et la précision de la puce GPS / GLONASS / GALILEO même dans les forêts les plus sombres. Le support du réseau de satellites russes GLONASS est un vrai plus.
  • Le calculateur de boucle qui vous propose 3 itinéraires depuis votre position d’après les critères que vous sélectionnez (Distance, Direction). Cette fonction est disponible uniquement en passant par votre Smartphone sur le Edge 530.
  • La navigation vers une adresse ou un point d’intérêt directement depuis le GPS.
  • La fonction de recalcule d’itinéraire à la volée si vous n’empruntez pas le bon chemin lorsque vous souhaitez vous rendre à une adresse.
  • Le suivi d’un itinéraire créé depuis une application tierce (Komoot, Strava, RideWithGPS, Utagawavtt, …).
  • La fonction GroupTrack pour suivre en temps réel la position du reste de votre équipe.
  • Les fonctions de suivi de performances comme le calcul de VO2 Max, la FTP et une analyse de votre condition physique.
  • Le suivi de votre performance sur des segments Strava (Nécessite un abonnement Strava Premium)
  • Le Virtual Partner qui vous indique si vous êtes en retard ou en avance sur un parcours ou un segment que vous avez déjà réalisé. Il fonctionne également avec les segments Strava afin de vous mesurer en live à la communauté Strava.
  • La compatibilité ANT+ et Bluetooth pour connecter votre smartphone, ceinture cardio, pédales DI2, …
  • La synchronisation automatique de votre parcours vers Strava et Garmin Connect

On a moins aimé

  • Le prix élevé des produits Garmin
  • La configuration initiale du GPS plus lourde que ce que propose Wahoo.

Acheter le Garmin Edge 530

Acheter le Garmin Edge 830

L’avis de la rédaction : J’ai une préférence marquée pour le Garmin Edge 830 et son écran tactile désormais à la hauteur. Mes quelques années d’expérience sur le Edge 820 m’avaient un peu échaudées car parfois la réactivité n’était pas idyllique et il m’arrivait d’avoir des difficultés pour changer mes écrans de données dans des moments ou vous avez besoin d’aller vite dans vos gestes. En cela les boutons sont plus efficaces. Mais le tactile du 830 n’a plus rien à voir avec le 820, il est désormais hyper réactif. Si vous avez le budget le 830 est indéniablement le meilleur GPS vélo jamais conçu.

2-  Wahoo Elemnt Roam

Quand on utilise un compteur Wahoo la première fois il y a un petit effet Wahooooo indéniable. Contrairement aux GPS Garmin la configuration des GPS Wahoo se fait intégralement depuis un smartphone : Initialisation, configuration des écrans, mise en place des connecteurs avec des applications tierces comme Strava, recherche d’adresse, …. Bien sûr le GPS fonctionne seul lors de votre sortie, mais la plupart des paramètres ne seront gérables que depuis un smartphone. A l’inverse sur Garmin vous pouvez quasiment tout faire sur le GPS (vous pouvez aussi utiliser le smartphone !) ce qui demande une prise en main un peu plus complexe.

Le nouveau Wahoo Roam sortie mi 2019 succède à l’excellent Wahoo Bolt sorti il y a quelques années maintenant. Le Bolt ne faisait pas tout ce que fait un Garmin Edge en matière de cartographie et de navigation mais était déjà très disruptif.

Avec le nouveau Roam les différences sont de moins en moins marquées. Ce Wahoo Roam est très clairement une alternative de choix aux Garmin Edge.

Comme le Bolt, le Roam arbore un look assez brut. Loin du raffinement d’un Garmin Edge 830. Mais on oublie rapidement ce côté austère tellement la prise en main est agréable.

Wahoo a pris le parti de ne pas faire de tactile sur le Bolt et maintien ce choix sur le Roam. C’est un pari très cohérent car ces 3 gros boutons en façade et son bouton latéral se révèlent plutôt efficaces, surtout lorsque vous roulez à pleine blinde ! J’ai remarqué néanmoins qu’avec des gants d’hiver il fallait s’y reprendre à plusieurs fois pour bien appuyer sur les boutons supérieurs.

La fonction de Zoom sur les écrans est top, la lisibilité l’est tout autant. Le maître mot de Wahoo c’est la simplicité d’utilisation même dans des conditions compliquées.

Gros changement l’écran est désormais en couleur, mais attention, pas tout en couleur. Wahoo a eut la bonne idée de coloriser que les parties remarquables : Un trajet, un indicateur, une direction, un paramètre spécifique. Donc c’est un écran couleur mais avec une colorimétrie subtilement dosée. Cette photo est à l’image de mon propos, le texte est en N&B et seul les barres graphes sont en couleur. Le résultat est juste TOP !

La connectivité du Wahoo Bolt avec les Strava et consors est exemplaire, c’est certainement l’avantage d’arriver dans ce marché cloudifié avec un esprit novateur. Du coup importer un parcours ou un entrainement sur le Wahoo est la portée de tous là ou un Garmin demande un peu de rodage pour appréhender son Workflow.

Concernant la navigation le Wahoo Roam corrige tous les petits défauts du Bolt. Je pense notamment au recalcule d’itinéraire lorsque vous vous trompez de chemin. Il ne savait pas faire.

La cartographie de type Open Map est très convaincante et il est donc enfin possible de faire de VTT avec le Roam, ce n’était pas le cas avec le Bolt qui n’était pas assez précis.

Le Roam offre encore pleins de trucs sympa, mais puisqu’il faut rester sur l’essentiel je dois forcément parler des petites LED latérales et supérieures que vous apercevez sur le Roam. Ces LED vous donnent des indications lumineuses très pratiquent. Quelques exemples si un chenillard vers la gauche s’affiche c’est que vous devez tourner à gauche. Et inversement pour tourner à gauche. Quand vous vous trompez d’itinéraire vous êtes également informé. Vous pouvez régler les LED latérales pour vous donner des indication sur votre zone cardiaque ou zone de puissance. C’est hyper pratique. Evidemment en compétition vous allez masquer cette info car si vos adversaires remarques vous vous êtes dans le rouge … ils vont vous en vous mettre la pression et vous laisser sur place.

On a aimé

  • L’écran 2,7″ parfaitement adapté à la pratique du vélo, ni trop grand, ni trop petit
  • L’autonomie est excellente, après une sortie de 150 km avec capteur de cadence et de fréquence cardiaque vous aurez utilisé seulement 40% de batterie,
  • Le choix des couleurs affichées à l’écran. C’est sobre et efficace
  • Les LED supérieures et latérales qui existaient sur le Bolt et qui sont cette fois bien visibles
  • Le paramétrage qui se fait depuis une application installée sur le smartphone.
  • La navigation « Take Me To » pour une adresse ou un point d’intérêt directement depuis le smartphone.
  • Le suivi d’un itinéraire créé depuis une application tierce (Komoot, Strava, RideWithGPS, Utagawavtt, …)
  • La fonction GroupTrack pour suivre en temps réel la position du reste de votre équipe.
  • Le suivi de votre performance sur des segments Strava (Nécessite un abonnement Strava Premium)
  • Les entraînements structurés !
  • La compatibilité ANT+ et Bluetooth pour connecter votre smartphone, ceinture cardio, pédales DI2, …
  • La synchronisation automatique de votre parcours vers votre plateforme préférée (Runtastic, Strava, …)
  • Le prix bien plus abordable qu’un Garmin

On a moins aimé

  • Le design un peu grossier mais c’est une question de goût 😉
  • Une puce GPS pas encore assez sensible à mon goût dans les environnements boisés.
  • Pas de calculateur de boucle comme sur Garmin Edge . Ce n’est certes pas indispensable mais néanmoins très pratique quand vous voulez découvrir une région et dénicher un itinéraires original sans avoir à le préparer.
  • Le recalcule d’itinéraire pas aussi efficace que sur Garmin. Je ne comprend pas trop ce qu’il propose parfois même s’il y arrive quand même. Cette même fonction sur le Garmin est juste incroyable !

Acheter le Wahoo Elemnt Roam

L’avis de la rédaction : On ne recommande pas le Wahoo Bolt pour le VTT. En revanche pour la route ou le Gravel c’est un excellent choix du fait de sa simplicité d’utilisation et de son interface moderne.

2 commentaires sur “Comparatif 2020 des meilleurs GPS Vélo / VTT avec Cartographie et Navigation”

  1. BOnjour,

    merci beaucoup pour ce dossier,
    une question, si je ne parle que d’appareil et de capacité (on met de coté le coût) dois je prendre le 830 ou le 1030 pour du VTT ?

    Pour moi votre position est ambigue

    merci encore

    1. Bonjour,

      Vous avez raison mon propos est ambiguë entre le 1030 et le 830. Il n’y a pas qu’une simple différence de prix lié à la taille, le 1030 est sorti avant le 830 et il n’intègre pas toutes les fonctionnalités du 830 !

      Notamment pour le VTT ou les fonctions MTB Dynamics et Integrated TrailForks trail data.

      Donc dans votre cas je vous recommande sans hésiter le 830 que j’ai d’ailleurs testé.

      Je vais revoir mon article afin qu’il prenne en compte ces aspects. Le tactile du 830 est excellent comparé au 820, et ma réserve entre le 530 et le 830 n’est plus pertinente non plus.

      En 1 : le 830 ou le 1030 pour les non VVTistes
      En 2 : le 530

      J’espère que cela vous aide 😉

      OC.

Laissez un commentaire